Netanyahu appelle les 570 000 Israéliens de plus de 50 ans à se faire vacciner
Rechercher

Netanyahu appelle les 570 000 Israéliens de plus de 50 ans à se faire vacciner

Le Premier ministre a dit être en contact avec Pfizer et Moderna pour l'achat de dizaines de millions de doses pour les années à venir et l'ouverture de branches en Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime devant les caméras de la Douzième chaîne, le 15 février 2021. (Crédit : Douzième chaîne)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime devant les caméras de la Douzième chaîne, le 15 février 2021. (Crédit : Douzième chaîne)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré lundi que ce sont les 570 000 personnes de plus de 50 ans qui n’ont pas encore été vaccinées qui décideront, dans les faits, si le confinement actuel serait bien le dernier dans le pays.

« J’en appelle à ces 570 000 personnes de plus de 50 ans qui n’ont pas encore reçu le vaccin : Allez vous faire vacciner ! Pas seulement pour votre santé mais au nom de notre santé à tous », a déclaré Netanyahu dans un rare entretien accordé à la Douzième chaîne.

« Notre victoire contre la pandémie est entre vos mains », a-t-il ajouté.

« C’est dans cette catégorie-là que sont les morts, presque à 100 % ; c’est dans ces catégories-là aussi que sont les formes les plus graves de la maladie presque à 100 % », a-t-il martelé. « Quand ces malades vont à l’hôpital, ils en bloquent l’accès aux autres et les jeunes commencent alors à tomber malades et certains d’entre eux meurent ».

Netanyahu a ensuite qualifié de « nouvelle merveilleuse » la décision prise par le cabinet, lundi matin, d’alléger le confinement en Israël et de rouvrir graduellement l’économie. Il a expliqué que le cadre du « passeport vert » qui a été approuvé permettra aux citoyens d’aller au cinéma, d’assister à des matchs de sport et d’aller enfin au restaurant ou à l’étranger.

Le rabbin Bieberfeld reçoit une dose du vaccin d’AstraZeneca lors d’un événement encourageant à la vaccination dans la communauté juive haredi britannique au John Scott Vaccination Centre de Londres, le 13 février 2021. (Crédit :AP Photo/Frank Augstein)

« Ceux qui ne se vaccinent pas ne pourront pas se livrer à toutes ces activités », a-t-il averti. « Je veux avant tout protéger ceux qui sont vaccinés et encourager ceux qui ne le sont pas ».

« Nous serons le tout premier pays dans le monde à sortir de la COVID », a poursuivi Netanyahu, extrêùeùent satisfait.

« Si ces 570 000 personnes de plus de 50 ans se font vacciner, alors non seulement ce sera le dernier confinement, mais nous en aurons terminé en plus avec la COVID. Point final… Nous sommes le pays leader dans le monde en termes de vaccination et nous serons le premier pays à nous débarrasser du coronavirus », a-t-il répété.

Plus tard dans l’interview, Netanyahu a annoncé qu’il était en train de négocier avec les firmes pharmaceutiques Pfizer et Moderna concernant l’achat de dizaines de millions de vaccins pour les années à venir.

« Je négocie également avec elles la construction de deux usines en Israël – ce qui ferait de nous un centre mondial dans le combat contre la COVID, » a-t-il ajouté.

L’usine Moderna serait un centre de remplissage pour les flacons de vaccin, a précisé Netanyahu. La structure de Pfizer se consacrerait à la recherche et au développement dans la bataille contre les futurs virus.

Les chiffres du ministère de la Santé qui ont été diffusés lundi ont indiqué que presque quatre millions d’Israéliens avaient reçu leur première dose de vaccin contre le coronavirus. 2,5 millions ont reçu les deux doses.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...