Netanyahu : Israël empêche l’effondrement du Moyen Orient
Rechercher

Netanyahu : Israël empêche l’effondrement du Moyen Orient

Le Premier ministre a tenu ces propos après une rencontre avec le ministre américain à l'Energie Rick Perry

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, rencontre le ministre américain de l'Energie Rick Perry à Jérusalem à Jérusalem, le 23 juillet 2019. (Haim Zach/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, rencontre le ministre américain de l'Energie Rick Perry à Jérusalem à Jérusalem, le 23 juillet 2019. (Haim Zach/GPO)

Lors d’une rencontre avec le ministre américain à l’Energie Rick Perry, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a dit qu’Israël est la seule puissance régionale qui empêche le triomphe des forces islamiques extrémistes.

« Je viens juste d’avoir une rencontre avec une délégation de journalistes de pays arabes. A l’exception d’un seul, aucun d’entre eux n’a de relations formelles avec nous, a-t-il dit mardi, selon des citations publiées par son bureau. Ils m’ont parlé des nombreux pays du monde arabe qui veulent la paix avec Israël, la normalisation des liens avec Israël, et veulent venir en Israël. Ils ne sont pas toujours libres de s’exprimer, et c’est toujours en opposition à ceux qui veulent nous faire revenir en arrière, mais ils expriment ce désir ».

Il a dit qu’il « travaille là-dessus, un petit peu publiquement et avec beaucoup de tractations en coulisses, pour renforcer ces liens ».

Et il a ajouté : « Mais dans la région, et c’est ce que je leur ai dit, dans la région, Israël est la puissance irremplaçable, parce qu’il n’y a pas d’autre puissance régionale sans la présence et l’activité de laquelle je pense que la région s’effondrerait. Sans Israël, sans les choses que nous faisons, les choses que nous défendons et les choses que nos protégeons, je pense que le Moyen Orient s’effondrerait devant les forces du radicalisme islamique, soit le chiisme conduit par l’Iran ou la sunnisme radical conduit par Daesh ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...