Rechercher

Pétrole dans l’Arava : Le ministère de l’Énergie prolonge d’un an la licence

La seule autre licence d'exploration pétrolière terrestre existante dans le désert du Neguev, au sud d'Israël, doit expirer en mai

Une photo illustrative de dunes de sable dans la région d'Arava au sud d'Israël, près de la ville d'Eilat sur la mer Rouge, le 30 août 2019. (Mila Aviv/Flash90)
Une photo illustrative de dunes de sable dans la région d'Arava au sud d'Israël, près de la ville d'Eilat sur la mer Rouge, le 30 août 2019. (Mila Aviv/Flash90)

Le commissaire au pétrole du ministère de l’Énergie accepte finalement de prolonger d’un an la licence d’exploration pétrolière terrestre dans le désert du sud d’Israël.

La licence d’exploration dans une zone de 275 kilomètres carrés appelée Aya a été attribuée en 2019 à Arbel Oil and Gas Exploration et Shafir Engineering and Industry.

Elle devait expirer ce mois-ci.

Les riverains, soutenus par la Société de protection de la nature (SPNI), avaient espéré que le non-respect par l’entreprise du calendrier de la licence mettrait fin au projet.

En août, la ministre de l’Energie Karine Elharrar avait par ailleurs annoncé l’interdiction de toute nouvelle exploration pétrolière terrestre.

La seule autre licence d’exploration pétrolière terrestre existante, détenue par Shafir Engineering and Industry pour Ahinoam dans le désert du Neguev au sud d’Israël, doit expirer en mai.

La ministre de l’énergie Karine Elharrar (au centre) visite le site Augwind au Kibboutz Yahel, dans le sud d’Israël, le 15 décembre 2021. À droite : Le Dr Or Yogev, fondateur et PDG d’Augwind. À droite, le président d’Augwind, Gabi Seligsohn. (Studio Lovan)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...