Rechercher

Plusieurs blessés dans 3 incidents distincts en une nuit, dont une femme grièvement

La victime de la fusillade de Lakiya a été emmenée à l'hôpital ; 3 blessés après une bagarre près d'une boîte de nuit à Binyamina, 2 blessés après une dispute à Ashdod cette nuit

Illustration : Une voiture de police sur la scène d'un crime. (Crédit : Police israélienne)
Illustration : Une voiture de police sur la scène d'un crime. (Crédit : Police israélienne)

La recrudesence de crimes violents au sein de la communauté arabe a fait une nouvelle victime : selon les secouristes, une femme a été grièvement blessée après avoir été blessée par balle jeudi soir dans la ville bédouine de Lakiya, dans le sud du pays.

Les secouristes du Magen David Adom (MDA) appelés sur les lieux ont soigné la femme de 30 ans sur place, avant de l’emmener à l’hôpital Soroka de Beer Sheva, a indiqué le service d’ambulances dans un communiqué.

La police a déclaré avoir ouvert une enquête sur cet incident.

Dans un autre incident violent survenu jeudi soir, un homme de 24 ans a été grièvement blessé, tandis que deux autres individus de 24 et 17 ans ont été modérément blessées lors d’une bagarre à côté d’une boîte de nuit dans la ville de Binyamina au centre du pays, a déclaré MDA dans un communiqué.

Les hommes ont été soignés sur place par les secouristes, qui les ont ensuite emmenés à l’hôpital Hillel Yaffe de Hadera, selon le communiqué.

On ignore encore le contexte de l’incident.

L’entrée de l’hôpital universitaire Samson Assuta Ashdod, à Ashdod, le 26 janvier 2022. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Au cours d’une autre bagarre dans la ville côtière du sud, Ashdod, un homme de 42 ans et un autre de 46 ans ont été grièvement blessés cette nuit selon MDA.

Les secouristes ont indiqué dans un communiqué que les deux hommes ont reçu des soins sur place avant d’être emmenés à l’hôpital d’Assuta.

Les circonstances de cet incident ne sont pas connues non plus.

Cette nuit de violence intervient après une augmentation du nombre de fusillades mortelles qui ont secoué la communauté arabe au cours de la semaine dernière.

Jeudi, un homme a été tué par balle aux abords de la ville de Kafr Qara, dans le nord du pays, quelques heures après qu’un homme de 23 ans a été abattu à Haïfa. La police pense que les meurtres de Haïfa sont liés au meurtre récent d’un père et de son fils de deux ans.

Mercredi soir, un jeune homme de 19 ans a été tué dans une fusillade à Jaffa, dans le centre du pays. Selon la police, la fusillade serait le résultat d’une transaction qui a mal tourné concernant un pistolet airsoft, et le suspect a été placé en résidence surveillée jeudi.

Après la fusillade meurtrière de jeudi à Haïfa, l’organisme de surveillance Abraham Initiatives a indiqué que 113 membres de la communauté arabe avaient été tués dans des homicides depuis le début de l’année 2022, dont 96 par balle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.