Rougeole : un chauffeur Uber insulte une femme hassidique à NYC
Rechercher

Rougeole : un chauffeur Uber insulte une femme hassidique à NYC

Le maire Bill de Blasio a condamné l'acte, affirmant que "l'antisémitisme n'a pas sa place dans cette ville"

Une affiche informe la population dans la communauté juive ultra-orthodoxe de Williamsburg le 10 avril 2019 à New York. (Spencer Platt/Getty Images/AFP)
Une affiche informe la population dans la communauté juive ultra-orthodoxe de Williamsburg le 10 avril 2019 à New York. (Spencer Platt/Getty Images/AFP)

Un chauffeur Uber à New York a tenu des propos insultants sur la rougeole à une passagère orthodoxe hassidique.

Quand la femme est entrée dans la voiture, dans le quartier très hassidique de Williamsburg, à Brooklyn jeudi, le chauffeur a dit : « vous êtes l’un de ces foutus gens à la rougeole », a rapporté le site d’information juif Vosizneis. La femme, qui était au téléphone avec son mari en entrant dans la voiture, est restée en ligne jusqu’à ce qu’elle quitte le véhicule, car elle craignait pour sa sécurité, selon l’article.

Yossi Gestetner, de l’Orthodox Jewish Public Affairs Council, dont la mission est de « lutter contre la diffamation et la généralisation de la communauté juive orthodoxe », a tweeté au sujet de cet incident et identifié la société Uber.

Uber a répondu 10 minutes plus tard dans un commentaire : « nous prenons cela très au sérieux. Envoyez nous un message privé avec votre adresse e-mail, votre numéro de téléphone et l’endroit où cet incident s’est produit, pour que nous puissions entrer en relation dans les plus brefs délais ».

La passagère a également rempli un formulaire de plainte via l’application Uber. Elle a précisé au site Vosizneis qu’elle, son mari et leurs enfants sont tous vaccinés

Le maire de New York City Bill de Blasio a également réagi via un tweet.

« N’acceptez jamais un tel racisme. Vous avez des droits et votre ville vous soutient. Merci à vous @NYCTaxi pour votre réaction rapide sur cet incident. L’antisémitisme n’a pas sa place dans cette ville », a-t-il tweeté.

En avril, un chauffeur de bus a refusé d’autoriser un homme hassidique à monter à bord de son bus dans un contexte d’épidémie de rougeole, et ne se serait pas arrêté à une station de Williamsburg.

L’homme a réussi à rattraper le bus après qu’il a été bloqué dans la circulation. Le conducteur de bus a finalement accepté l’homme, recouvert son visage avec sa capuche, et a refusé d’accepter le ticket de correspondance de l’homme, tout en criant « Rougeole ! Entre ! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...