Steinitz en Turquie, première visite ministérielle israélienne depuis 6 ans
Rechercher

Steinitz en Turquie, première visite ministérielle israélienne depuis 6 ans

Un responsable israélien a indiqué que le ministère des Affaires étrangères nommerait probablement le nouvel ambassadeur à Ankara le 27 octobre

Yuval Steinitz, ministre de l'Energie (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Yuval Steinitz, ministre de l'Energie (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le ministre israélien de l’Energie est attendu jeudi à un forum énergétique à Istanbul, première visite en Turquie d’un membre du gouvernement israélien depuis la fin d’une crise diplomatique de six ans entre les deux pays, a-t-on appris de source diplomatique.

Le ministre, Yuval Steinitz, doit participer au Congrès mondial de l’Energie qui s’est ouvert lundi à Istanbul, a indiqué à l’AFP un responsable de l’ambassade d’Israël à Ankara parlant sous couvert de l’anonymat.

Il n’est pas encore « certain » à ce stade que le ministre israélien rencontre son homologue turc Berat Albayrak, en marge de ce congrès, a précisé cette même source.

Les relations diplomatiques entre la Turquie et Israël ont été tendues pendant six ans, après un assaut lancé par Israël contre un navire humanitaire turc en route pour Gaza, causant la mort de dix activistes turcs.

Fin juin, les deux pays avaient signé un accord de réconciliation, prévoyant le versement de 20 millions de dollars (près de 18 millions d’euros) d’indemnités à la Turquie.

Ce versement a été effectué fin septembre. La Turquie doit ensuite reverser l’argent aux proches des victimes de l’assaut.

Ankara a abandonné en contrepartie les poursuites contre les anciens chefs de l’armée israélienne pour leur implication dans l’assaut.

Outre les excuses et un allégement du blocus israélien imposé à la bande de Gaza, la compensation financière était l’un des éléments clés réclamés par Ankara pour s’engager dans une normalisation de ses relations diplomatiques avec Israël.

Israël et la Turquie, qui n’avaient pas totalement rompu leurs relations pendant la crise, ont par ailleurs convenu d’échanger de nouveau des ambassadeurs. Un responsable israélien a indiqué que le ministère des Affaires étrangères nommerait probablement le nouvel ambassadeur à Ankara le 27 octobre.

Récemment, Ankara s’est montré intéressé par une coopération énergétique avec Israël, souhaitant importer le gaz naturel offshore dont l’extraction croît.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...