Trump cite l’Arabie saoudite parmi les pays qui feront la paix avec Israël
Rechercher

Trump cite l’Arabie saoudite parmi les pays qui feront la paix avec Israël

Le président américain dit avoir parlé avec le roi saoudien et que la normalisation viendra "le moment venu"

Le président américain Donald Trump s'exprime devant les journalistes alors qu'il se prépare à embarquer à bord de Marine One à la Maison Blanche, le 15 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Alex Brandon)
Le président américain Donald Trump s'exprime devant les journalistes alors qu'il se prépare à embarquer à bord de Marine One à la Maison Blanche, le 15 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Alex Brandon)

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump a indiqué mardi qu’il s’attendait à ce que l’Arabie saoudite normalise ses relations avec Israël, suite à l’initiative diplomatique prise par le Bahreïn et les Emirats arabes unis lors d’une cérémonie organisée à la Maison Blanche dans la journée.

Evoquant la possibilité que « sept ou huit pays » supplémentaires concluent un accord similaire, « y compris les gros », le président des Etats-Unis a assuré que le royaume saoudien pourrait en faire partie.

Interrogé par les journalistes, Donald Trump a dit s’attendre à ce que l’Arabie saoudite reconnaisse à son tour Israël, « le moment venu », en suivant l’exemple des accords signés mardi à Washington entre l’Etat juif et les Emirats arabes unis et Bahreïn.

« J’ai parlé avec le roi d’Arabie saoudite », ils suivront « le moment venu », a-t-il révélé.

Il a également indiqué qu’il pensait que « sept, huit ou neuf pays » supplémentaires seraient susceptibles de normaliser leurs liens avec Israël. Il en avait évoqué « cinq ou six » antérieurement.

Alors qu’il accueillait, plus tôt dans la journée, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avant la signature des accords Abraham à la Maison Blanche, Trump a indiqué que « nous sommes bien loin du compte avec environ cinq pays supplémentaires… Franchement, je pense que nous aurions pu les avoir aujourd’hui à nos côtés ».

« Nous aurons au moins cinq ou six pays qui viendront très rapidement à nous… Ils veulent voir la paix. Ils se battent pour la paix depuis longtemps… Ce sont des pays en guerre, mais ils sont las des combats. Vous allez assister à de grandes actions. Il y aura la paix au Moyen-Orient », a-t-il ajouté.

Il a affirmé que « la majorité des pays… au Moyen-Orient veulent signer cet accord ».

Répondant aux questions sur ce qu’obtiendra Israël grâce à de nouveaux accords, Trump a répondu que « nous signerons avec d’autres nations… Ce sont des accords très forts. C’est une paix sérieuse… Ce qu’obtiendra Israël, la chose la plus importante qu’obtiendra Israël, c’est la paix ».

Israël, a ajouté le dirigeant, « n’est plus isolé ».

« Les Palestiniens, a-t-il continué, viendront au bon moment… Nous échangeons avec les Palestiniens. Ils nous rejoindront au bon moment ».

Et loin de se sentir isolé, Netanyahu a objecté que l’Etat juif « ne se sent pas isolé du tout. Le pays est en train de vivre le plus important triomphe diplomatique de toute son histoire. »

Ceux qui se sentent isolés, a ajouté le Premier ministre israélien, « ce sont les tyrans de Téhéran ».

Trump a alors reconnu que « Israël est moins isolé aujourd’hui que cela n’a jamais été le cas dans le passé. »

« Nous aimons Israël », a-t-il conclu, « et je porte un grand respect aux pays qui se sont joints à nous ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...