Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Trump : Seul un idiot ne répondrait pas au 7 octobre comme le fait Israël

L'ancien président américain a, à maintes reprises, estimé que l'attaque du 7 octobre n'aurait pas eu lieu s'il avait été en poste

L'ancien président américain Donald Trump s'exprimant lors d'un rassemblement de Buckeye Values PAC, à Vandalia, dans l'Ohio, le 16 mars 2024. (Crédit : Kamil Krzaczynski/AFP)
L'ancien président américain Donald Trump s'exprimant lors d'un rassemblement de Buckeye Values PAC, à Vandalia, dans l'Ohio, le 16 mars 2024. (Crédit : Kamil Krzaczynski/AFP)

L’ancien président américain Donald Trump a semblé soutenir la réponse d’Israël au massacre du 7 octobre dans un commentaire publié lundi par Israel Hayom.

« Seul un fou ou un idiot ne réagirait pas comme Israël l’a fait le 7 octobre », a-t-il déclaré dans un unique commentaire publié en hébreu, en avant-première d’une interview plus complète qui sera publiée par le journal dans le courant de la journée.

Interrogé sur les tensions croissantes entre Jérusalem et Washington à propos de la guerre à Gaza, Trump a déclaré que le soutien à Israël aux États-Unis était en baisse depuis quinze ans.

« Israël doit améliorer sa promotion et ses relations publiques, car il est actuellement en ruine. Ils sont très durement touchés », a-t-il déclaré au journal Israel Hayom.

Il a également accusé le président américain Joe Biden d’être à l’origine de l’attaque du 7 octobre du Hamas contre le sud d’Israël, que le groupe terroriste palestinien aurait perpétrée « parce qu’il n’a aucun respect pour lui ».

La guerre a éclaté à Gaza après que des milliers de terroristes dirigés par le Hamas ont fait irruption en Israël par voie terrestre, aérienne et maritime, tuant près de 1 200 personnes et prenant 253 otages, pour la plupart des civils, souvent au prix d’horribles actes de brutalité et d’agressions sexuelles.

Trump a également semblé justifier la montée de l’antisémitisme aux États-Unis depuis le 7 octobre, sur fond d’images de destruction provenant de la bande de Gaza dans le cadre de la guerre en cours.

« C’est parce que vous vous êtes défendus. Et je pense qu’Israël a fait une très grosse erreur. Je voulais appeler [Israël] et lui dire de ne pas le faire. Ces photos et ces prises de vue. Je veux dire, des images animées de bombes lancées sur des bâtiments à Gaza. Et j’ai dit : ‘Oh, c’est un portrait terrible' », a-t-il répondu lorsqu’on lui a demandé de quelle manière il réagirait face à l’antisémitisme.

Les propos de Trump sur la réponse d’Israël ont été quelque peu confus jusqu’à présent, puisqu’il a largement répondu aux questions sur l’opération militaire en répétant le mantra selon lequel l’attaque du groupe terroriste palestinien du Hamas, planifiée de longue date, n’aurait pas eu lieu sous sa présidence.

Immédiatement après l’attaque, il s’est également attiré des railleries en traitant le ministre de la Défense Yoav Gallant de « crétin » à propos des avertissements adressés au groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah dans le nord du pays.

Trump a également semblé faire l’éloge du groupe terroriste, qu’il a qualifié de « très intelligent ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.