Tsahal vise des cibles du Hamas à Gaza en représailles aux 3 tirs de roquettes
Rechercher

Tsahal vise des cibles du Hamas à Gaza en représailles aux 3 tirs de roquettes

Deux roquettes ont été interceptées par le Dôme de fer ; un tir de barrage a interrompu un concert à Sderot et le public s'est réfugié dans des abris

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des explosions dans la bande de Gaza lundi 26 août 2019, après des frappes israéliennes en riposte à trois lancers de roquettes tirées sur Israël. (Crédit : capture d'écran/Twitter)
Des explosions dans la bande de Gaza lundi 26 août 2019, après des frappes israéliennes en riposte à trois lancers de roquettes tirées sur Israël. (Crédit : capture d'écran/Twitter)

L’armée de l’air israélienne a indiqué avoir mené une série de frappes aériennes sur des cibles au nord de la bande de Gaza lundi matin, quelques heures après que des terroristes palestiniens ont tiré trois roquettes sur le sud d’Israël, envoyant des milliers de résidents dans les abris anti-bombes.

L’armée avait annoncé auparavant que trois roquettes avaient été tirées dimanche soir depuis l’enclave palestinienne.

« Trois lancements ont été identifiés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien », indiquait l’armée dans un communiqué. « Deux d’entre elles ont été interceptées par le système antimissile Dôme de fer ».

« En réaction, des avions israéliens viennent de frapper un certain nombre de cibles terroristes dans un complexe militaire du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, dont le bureau d’un commandant de bataillon du Hamas », a déclaré l’armée dans un nouveau communiqué diffusé lundi matin.

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux a montré une série d’explosions au sein de l’enclave palestinienne.

Aucun blessé n’a été signalé dans l’immédiat. Peu avant, les médias palestiniens ont indiqué que des membres de du groupe terroriste du Hamas, qui dirige l’enclave, ont abandonné leurs positions car ils se préparaient à des frappes de représailles par l’armée israélienne.

Une roquette palestinienne a explosé près de la Route 34, dans le sud d’Israël, déclenchant un incendie, selon les autorités locales.

Un éclat d’un missile intercepteur du Dôme de fer a frappé un immeuble vide de la ville de Sderot et causé des dégâts, a indiqué la municipalité dans un communiqué.

Une vidéo de la scène montre les éclats atteindre l’immeuble de plusieurs étages, causant une petite explosion et des dégâts à la structure.

Au moins une Israélienne a été légèrement blessée alors qu’elle courrait se mettre à l’abri, et six personnes ont fait des crises de panique à cause des tirs de roquettes.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux par les habitants de la région ont montré les interceptions des roquettes par le Dôme de fer.

L’attaque à la roquette survient dans un contexte de tensions au Moyen-Orient, alors qu’Israël lutte contre son ennemi l’Iran et ses alliés dans plusieurs pays.

Téhéran alloue chaque année des dizaines de millions de dollars aux groupes terroristes de la bande de Gaza, principalement au Jihad islamique palestinien et au Hamas, qui contrôle l’enclave.

Les sirènes d’alarme ont retenti dans la ville de Sderot et dans les communautés voisines de Ivim, Or Haner, Nir Am et Gavim, a indiqué l’armée.

Le tir de barrage a interrompu un concert à Sderot, semant la panique auprès du public. Les organisateurs ont dû couper court à l’évènement.

« La police israélienne met tout en oeuvre pour disperser les participants à l’évènement de façon à éviter tout danger », avait alors déclaré la police.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...