Un homme meurt d’hypothermie alors qu’une vague de froid touche le pays
Rechercher

Un homme meurt d’hypothermie alors qu’une vague de froid touche le pays

La victime, apparemment sans abri, a été trouvée inconscience dans la rue ; il s’agit du cinquième incident lié à la météo cette semaine

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Une marchant avec un parapluie dans le centre de Jérusalem tandis qu'une légère neige commence à tomber, le 25 janvier 2016 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Une marchant avec un parapluie dans le centre de Jérusalem tandis qu'une légère neige commence à tomber, le 25 janvier 2016 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Un homme est mort d’hypothermie dans la ville côtière de Bat Yam jeudi, c’est la première victime d’une série d’incidents causés par une chute soudaine des températures durant la semaine.

Le matin, les urgentistes de Magen David Adom ont été appelés vers l’Avenue de l’Indépendance, où ils ont trouvé la victime sur un banc inconscient, froid sans pouls ni respiration.

Les urgentistes ont essayé de réanimer l’homme de 50 ans, qui était apparemment sans abri, y compris en pratiquant un massage cardiaque et en effectuant des gestes d’urgence.

Il a été conduit au Centre Médical Wolfson à Holon où il est mort quelques heures plus tard.

Depuis le début de la semaine, il y a eu quatre incidents liés à l’hypothermie, alors que les températures dans de nombreux endroits du pays sont très froides.

Un homme de 88 ans, également de Bat Yam, a été hospitalisé dans un état sérieux mercredi. Les docteurs ont déclaré que sa température corporelle avait chuté jusqu’à 28 degrés.

Lundi, une petite fille âgée d’une semaine de l’implantation d’Ariel a été emmenée en urgence à l’hôpital pour Enfants Schneider à Petah Tikva, où elle a été traitée pour hypothermie, elle a ensuite pu rentrer chez elle.

Dans deux autres cas d’hypothermie, une personne a été hospitalisée dans un état modéré et une autre dans un bon état, à cause du froid.

Depuis le début de la semaine, des températures sont descendues. Il a neigé lundi après midi et mardi dans les zones en altitude, même si la neige n’a pas tenu et avait fondu mardi.

La ville de Jérusalem s’était préparée pour la neige avec plus de 200 déneigeuses, des tracteurs ont déployé des tonnes de sel dans la ville et la police était prête à fermer les principales routes conduisant à la capitale, mais il n’y a pas eu beaucoup de neige au final.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...