Un obus syrien tombe sur le Golan israélien ; l’armée réplique
Rechercher

Un obus syrien tombe sur le Golan israélien ; l’armée réplique

Personne n'a été blessé et aucun dommage n'a été signalé ; cet incident fait suite à de multiples frappes israéliennes sur les forces d'Assad en réponse à des tirs précédents

Le plateau du Golan syrien enfumé après des frappes pendant la guerre civile qui déchire le pays, vu du côté israélien de la frontière, le 24 juin 2017. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)
Le plateau du Golan syrien enfumé après des frappes pendant la guerre civile qui déchire le pays, vu du côté israélien de la frontière, le 24 juin 2017. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)

Un éclat d’obus de mortier tiré depuis la Syrie a atterri sur le plateau du Golan vendredi après-midi, a annoncé l’armée israélienne.

Personne n’a été blessé et aucun dommage n’a été signalé, dans ce 16e tir provenant du conflit syrien qui a touché le territoire israélien cette semaine.

Les forces de l’armée israélienne ont localisé le projectile près de la clôture à la frontière, non loin de la région de Quneitra.

L’armée a indiqué que les tirs de projectiles résultaient de « combats internes en Syrie », autrement dit qu’ils ne visaient pas ce secteur du Golan.

« En réponse au projectile lancé plus tôt ce jour contre Israël depuis la Syrie, un avion de l’armée israélienne a ciblé la position de l’armée syrienne qui avait tiré », a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.

Mercredi, un obus provenant des combats en Syrie est tombé sur le côté israélien du plateau du Golan alors même que le Premier ministre Benjamin Netanyahu était en train de visiter la région. Il n’y a pas eu de blessé ou de dommage et le Premier ministre n’a pas été en danger.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...