Un Palestinien condamné à de la prison pour avoir relevé le Kiki challenge
Rechercher

Un Palestinien condamné à de la prison pour avoir relevé le Kiki challenge

Plusieurs Palestiniens ont été arrêtés pour avoir dansé en dehors de leur véhicule en marche, selon le porte-parole de la police de l’AP

Un Palestinien relève le 'Kiki Challenge' (Capture d'écran : YouTube)
Un Palestinien relève le 'Kiki Challenge' (Capture d'écran : YouTube)

Un Palestinien va pouvoir se dandiner en chemin vers la prison après avoir été condamné par un tribunal de Ramallah pour avoir dansé en dehors de son véhicule en marche, dans le cadre du Kiki challenge, nouveau jeu populaire dans le monde.

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée par les officiels, a été condamné à deux mois de prison, a annoncé Wafa, le site d’information officiel de l’Autorité palestinienne.

Le « Kiki Challenge » consiste à sortir de son véhicule en marche et à danser sur la nouvelle musique de l’artiste Drake, « In my Feelings ».

Des gens du monde entier ont téléchargé des vidéos d’eux-mêmes réalisant le challenge et la police a prévenu le public des dangers du jeu à de nombreuses reprises.

Lundi, l’Autorité de la Sécurité Routière d’Israël a réprimandé Moshe Kahlon, le ministre des Finances pour un spot publicitaire dans lequel il faisait aussi le challenge, marchant à côté de sa voiture qui était conduite par un chauffeur.

Louay Treikat, un porte-parole de la police de l’AP, a déclaré que plusieurs personnes ont été arrêtées en Cisjordanie pour avoir relevé le challenge.

Un autre homme s’est vu retirer son permis de conduire et a reçu une amende de 180 dinars pour le même délit, selon Wafa.

On ne sait pas clairement pourquoi les deux hommes ont eu deux condamnations différentes. Les officiels n’ont également pas précisé quand les deux hommes ont effectivement relevé le challenge.

La place Manara de Ramallah, en Cisjordanie. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Jamil Sajdiyya, procureur de l’AP spécialisé dans les infractions liées à la sécurité routière, a déclaré que danser en dehors de sa voiture en marche constitue une violation de la loi de l’AP, qui interdit de conduire une voiture d’une manière qui mette en danger des gens ou des objets.

Il a également déclaré que le Bureau du Procureur Général de l’AP mène une enquête sur cinq autre cas de Palestiniens dansant en dehors de leurs voitures, y compris un cas impliquant un mineur.

Zreikat a appelé les Palestiniens à ne pas participer au Kiki Challenge.

« Notre message pour les citoyens est de ne pas conduire leurs voitures de la sorte, cela met des gens en danger », a-t-il déclaré par téléphone.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...