Rechercher

Un policier légèrement blessé lors d’une attaque au couteau à Jérusalem-Est

La police aurait été attaquée par plusieurs suspects après être entrée dans un quartier palestinien pour éteindre une voiture en feu ; un deuxième agent a été légèrement blessé

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'une attaque terroriste au cours de laquelle un policier israélien a été poignardé à Ras al-Amoud, à Jérusalem-Est, le 20 mars 2022. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'une attaque terroriste au cours de laquelle un policier israélien a été poignardé à Ras al-Amoud, à Jérusalem-Est, le 20 mars 2022. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Selon la police, un policier aurait été blessé dimanche dans une attaque présumée à l’arme blanche, dans le quartier de Ras al-Amud à Jérusalem-Est.

Les services de secours du Magen David Adom (MDA) ont indiqué que le policier, conscient, a été transféré à l’hôpital Shaare Tzedek de Jérusalem, avec des lésions au torse.

Un autre officier, qui a été légèrement blessé à la main lors de l’incident, a été soigné sur place, a indiqué MDA.

Des policiers masqués sur les lieux d’une attaque présumée à l’arme blanche dans le quartier de Ras al-Amud à Jérusalem-Est, le 20 mars 2022. (Crédit : Police israélienne)

L’attaque au couteau a eu lieu après que des officiers sont entrés dans le quartier palestinien avec des pompiers pour éteindre une voiture incendiée, selon des responsables.

La police a déclaré que les agents ont été attaqués par plusieurs suspects, dont l’un a asséné le coup de couteau. Deux hommes vraisemblablement impliqués dans l’incident ont été placés en détention, a indiqué la police. La nature de leur implication n’a pas été précisée dans l’immédiat.

La vidéo de la scène montre un affrontement entre les agents et les habitants, mais on ne sait pas si elle montre l’arrestation des deux suspects ou l’attaque elle-même.

Le suspect, un Palestinien de 23 ans, a été arrêté quelques heures plus tard, selon la police. Il avait pris la fuite et s’était rendu au domicile d’un parent à Jabel Mukaber.

Un homme prétendant être le frère du suspect a déclaré aux journalistes présents sur les lieux qu’il avait livré le suspect à la police et que l’incident était dû à une querelle et non une attaque terroriste.

L’attaque présumée survient après qu’un Israélien a été poignardé et légèrement blessé alors qu’il faisait son jogging samedi matin sur la route d’Hébron à Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...