Un politicien hollandais musulman affirme qu’Israël est une “stupide idiote”
Rechercher

Un politicien hollandais musulman affirme qu’Israël est une “stupide idiote”

En réponse aux critiques d’une habitante de La Haye, Abdoe Khoulani a laissé une série de messages misogynes

Abdoe Khoulani. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Abdoe Khoulani. (Crédit : capture d'écran YouTube)

AMSTERDAM – Un politicien local musulman de La Haye est accusé de menaces misogynes contre une femme qui a critiqué ses déclarations anti-Israël.

Dans une série de messages vocaux, Abdoe Khoulani, qui représente le Parti islamiste de l’Unité au conseil municipal de La Haye, a insulté à plusieurs reprises Anneke Brons, qui a défendu Israël sur les réseaux sociaux et a critiqué un commentaire publié la semaine dernière sur Facebook par Khoulani, qui décrivait les lycéens israéliens en visite à La Haye comme des « terroristes sionistes en formation » et de « futurs assassins d’enfants et occupants ».

« Anneke, va apprendre à écrire le néerlandais, sal*pe blonde », a dit Khoulani dans l’un des messages. « Avec ton étranger scandaleux et antisémite. Tu as montré que tu étais une stupide idiote. Tu sais ce qui est dégoûtant ? Ton visage. C’est dégoûtant. Ton visage blanc et dégueulasse. »

Khoulani a continué : « et tu sais ce que tu devrais faire, Anneke ? Tu devrais quitter immédiatement les Pays-Bas et aller vivre dans une colonie israélienne. Voler joyeusement la terre palestinienne et voir des enfants palestiniens être abattus. C’est ce que tu devrais faire. C’est là que tu es chez toi. Avec la vermine sioniste. »

Le mouvement de jeunesse du Parti politique réformé, qui organisait le programme des « Jeunes ambassadeurs » des Israéliens en visite, a indiqué qu’il porterait plainte contre Khoulani pour discours raciste. Facebook a supprimé son post.

L'auteur belge Dyab Abou Jahjah, né au Liban. (Crédit : Han Soete/CC BY-SA 3.0/Wikimedia Commons)
L’auteur belge Dyab Abou Jahjah, né au Liban. (Crédit : Han Soete/CC BY-SA 3.0/Wikimedia Commons)

D’autre part, le militant belge anti-Israël Dyab Abou Jahjah a accusé un journaliste juif d’Anvers qui l’avait critiqué d’être « payé par Israël ».

Abou Jahjah, partisan du Hezbollah né au Liban, était éditorialiste au quotidien De Standard avant d’être licencié cette année, pour avoir salué l’assassinat d’Israéliens par un terroriste à Jérusalem. Il a déclaré à la Gazet d’Anvers que le journaliste juif, Michael Freilich, était un agent israélien.

« C’est de la propagande disséminée par quelqu’un qui est payé par Israël », a dit Abou Jahjah au sujet des critiques faites à son encontre par Freilich, rédacteur en chef du mensuel juif Joods Actueel.

Freilich a déclaré n’avoir jamais été payé par Israël, ni être citoyen du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...