Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Un survivant de la Shoah quitte TikTok, qu’il accuse d’être passif face à l’antisémitisme

Les juifs sont une "minorité symbolique" qui reçoit continuellement des menaces de violence sur la plateforme, affirme la compagne de Gidon Lev

Le survivant de la Shoah et influenceur sur TikTok Gidon Lev lors d'un sommet de l'Association juive européenne à Prague, au mois de janvier 2023. (Autorisation)
Le survivant de la Shoah et influenceur sur TikTok Gidon Lev lors d'un sommet de l'Association juive européenne à Prague, au mois de janvier 2023. (Autorisation)

Gidon Lev, un survivant israélien de la Shoah qui comptait 460 000 followers sur TikTok, a quitté la plateforme de réseaux sociaux pour cause de harcèlement antisémite sur celle-ci et de l’inaction ou de l’intervention sélective de ses modérateurs, a déclaré sa compagne de vie.

« En réalité, TikTok s’en fiche, et non, ils ne sont pas à l’écoute des créateurs juifs ou ceux d’autres minorités », a écrit Julie Gray, la compagne de Lev, pour expliquer ce départ dans une publication parue dimanche sur la plateforme anglophone des blogs du Times of Israel.

Lev et Gray ont désactivé le compte dimanche.

Le compte, que Lev utilisait pour encourager « l’enseignement de la Shoah et le message d’espoir de Gidon », comme l’a décrit Gray, a commencé à recevoir des milliers de commentaires hostiles, affirmant notamment que Lev « soutenait le génocide » des habitants de Gaza ou « jouait la carte de l’Holocauste », a expliqué Gray.

Des milliers de personnes ont cessé de suivre Lev et beaucoup d’autres lui ont envoyé des messages haineux liés à la guerre entre le Hamas et Israël à Gaza, qui a été lancée au lendemain de l’assaut des terroristes du Hamas en territoire israélien, durant lequel ils ont assassiné près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, dans des villes et des villages frontaliers à la bande Gaza.

Des milliers de Gazaouis ont été tué par la campagne militaire massive lancée après l’attaque pour renverser le régime du Hamas. Les combats ont déclenché une vague d’incidents et d’attaques antisémites en Europe, aux États-Unis et ailleurs.

Pour Gray, la « goutte d’eau » a été les déclarations publiques faites par les responsables de TikTok sur « l’importance qu’ils accordent aux créateurs juifs sur TikTok et la façon dont ils prennent en compte nos préoccupations », a écrit Gray.

Gray s’est plainte auprès de TikTok de certains « cas individuels » de harcèlement, qui ont été « corrigés » à sa demande. Mais « cela n’a pas suffi à résoudre le problème dans son ensemble », écrit-elle.

Les Juifs sont en fin de compte une « minorité symbolique sur une application qui vaut 228 milliards de dollars », une minorité « traumatisée chaque jour par des messages de violence », a averti Gray.

Lev, 88 ans, a survécu pendant quatre ans au camp de concentration de Theresienstadt, dans ce qui était alors la Tchécoslovaquie, entre l’âge de 6 et 10 ans.

L’équipe média de TikTok n’avait pas répondu à une demande de commentaire du Times of Israel sur les accusations de Gray au moment de la publication de l’article.

En réponse à USA Today, qui a interviewé Gray la semaine dernière au sujet de leur décision de désactiver le compte de Lev, TikTok a déclaré qu’il était « fermement opposé » à l’antisémitisme et qu’il avait supprimé plus de 730 000 vidéos pour discours haineux depuis le mois dernier.

« Nous sommes activement à l’écoute de la communauté juive et de la société civile et nous travaillons à renforcer les mesures de protection sur la plateforme afin de stopper la propagation de la haine », a déclaré l’entreprise dans un communiqué transmis à USA Today.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.