Rechercher

Un terroriste de la Fosse aux lions arrêté à Naplouse, 15 autres en Cisjordanie

Wasim Estitiyeh était recherché pour fusillades dans le nord de la Cisjordanie ; des hommes armés palestiniens ont essayé de tirer sur les troupes lors d'une opération

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les troupes israéliennes opèrent en Cisjordanie, au début du 10 janvier 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Les troupes israéliennes opèrent en Cisjordanie, au début du 10 janvier 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a arrêté mardi matin un membre du groupe terroriste de la Fosse aux lions dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, alors que des hommes armés locaux ont tenté d’attaquer les soldats, a déclaré Tsahal.

L’arrestation a eu lieu dans le cadre des efforts déployés par Israël depuis plusieurs mois pour lutter contre le terrorisme, principalement dans le nord de la Cisjordanie, et ce, suite à la série d’attaques terroristes qui ont tué 31 personnes en 2022.

Selon l’armée israélienne, les troupes sont entrées dans le quartier Rafidiya de Naplouse pour y arrêter Wasim Zaher Estitiyeh, 26 ans, membre du groupe armé basé dans la ville du nord de la Cisjordanie et responsable de récentes fusillades dans la région.

Les médias palestiniens ont rapporté que des hommes armés ont ouvert le feu sur les troupes israéliennes opérant dans la ville. Tsahal a déclaré que « des coups de feu ont été entendus dans la zone » pendant l’opération, mais que ses soldats n’ont pas subi d’attaque directe.

15 autres Palestiniens auraient été arrêtés ailleurs en Cisjordanie, selon Tsahal ; certaines de ces arrestations auraient donné lieu à des incidents violents.

Dans la ville de Yabed, en Cisjordanie, un explosif a été lancé sur les troupes et des coups de feu ont été entendus dans la zone ; et à Anata, dans la banlieue de Jérusalem, les troupes ont utilisé des moyens de dispersion d’émeutes contre des Palestiniens qui lançaient des cocktails Molotov, a indiqué l’armée.

Tsahal a déclaré avoir saisi deux fusils de chasse et d’autres équipements militaires lors d’un raid à Beit Ummar.

Les 16 Palestiniens qui étaient recherchés pour des activités terroristes présumées ont été emmenés pour être interrogés par l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

Aucun soldat israélien n’a été blessé lors des raids nocturnes, a déclaré l’armée.

L’opération de Tsahal a permis de procéder à plus de 2 500 arrestations lors de raids nocturnes quasi quotidiens. Elle a également fait plus de 170 morts parmi les Palestiniens en 2022, et quatre autres depuis le début de l’année, la plupart d’entre eux lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité, mais on compte aussi parmi eux des civils non impliqués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.