Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Un tireur palestinien recherché tué lors d’un raid israélien en Cisjordanie

La police affirme qu'Amir Khadijah est à l'origine de fusillades près de Tulkarem ; un automobiliste israélien et un poste de l'armée ont été visés par des tirs pendant la nuit

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un fusil d'assaut et d'autres équipements militaires saisis par les forces israéliennes sur un tireur palestinien recherché qui a été tué, 23 mars 2023. (Crédit : armée israélienne)
Un fusil d'assaut et d'autres équipements militaires saisis par les forces israéliennes sur un tireur palestinien recherché qui a été tué, 23 mars 2023. (Crédit : armée israélienne)

Un Palestinien recherché, auteur d’une série de fusillades en Cisjordanie, a été abattu jeudi matin lors d’un raid des forces israéliennes près de la ville palestinienne de Tulkarem, a annoncé la police.

Selon un porte-parole de la police des frontières, des agents infiltrés sont entrés dans la ville de Izbat Shufa, aux abords de Tulkarem, pour arrêter Amir Khadijah, 25 ans, après avoir reçu des informations sur sa localisation de la part de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

La police a déclaré que lorsque les forces sont arrivées à l’appartement où Khadijah était caché, le suspect a ouvert le feu sur les officiers, qui ont riposté et l’ont blessé.

Les officiers ont alors pénétré dans l’appartement et Khadijah a de nouveau ouvert le feu sur les forces israéliennes, a déclaré la police. Les officiers ont riposté et tué le suspect, a déclaré le porte-parole.

Aucun policier n’a été blessé au cours du raid.

Khadijah a été accusé d’avoir mené plusieurs attaques par balles contre des implantations israéliennes près de Tulkarem et contre les forces israéliennes au point de contrôle de Teenim, situé à proximité.

Certains médias palestiniens ont identifié Khadijah comme le commandant du « bataillon de Tulkarem », un groupe armé opérant dans la ville.

Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux semblent montrer Khadijah tirant sur les forces israéliennes lors d’un précédent affrontement, il y a plusieurs mois.

https://twitter.com/MshHyk2/status/1638824212667179009

Un Palestinien soupçonné d’avoir aidé Khadijah a également été arrêté sur place après s’être rendu aux forces de l’ordre. Il devait être interrogé par le Shin Bet.

La police a déclaré que le fusil d’assaut M16 de Khadijah a été saisi et que sa voiture a été saisie.

Cette nuit également, un automobiliste israélien et un poste de l’armée ont été la cible d’attaques distinctes en Cisjordanie, selon l’armée israélienne.

Lors du premier incident, un civil israélien circulant près de la jonction Adam, à proximité de l’implantation de Geva, a été la cible de tirs. Plusieurs balles ont touché la voiture, mais le conducteur n’a pas été blessé.

Tsahal a déclaré que les troupes ont entamé une chasse à l’homme pour retrouver les suspects de l’attaque.

Dans le deuxième incident de la nuit, des Palestiniens ont ouvert le feu sur un poste de Tsahal près de la ville de Yabed, dans le nord de la Cisjordanie, à l’extérieur de Jénine.

L’armée a déclaré qu’aucun soldat n’avait été blessé dans l’attaque.

Des troupes israéliennes opèrent en Cisjordanie, au début du 23 mars 2023. (Crédit : armée israélienne)

Au cours de l’année écoulée, des tireurs palestiniens ont pris pour cible à plusieurs reprises des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité en Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils circulant sur les routes.

Les tensions sont montées en flèche en Cisjordanie, les forces de défense israéliennes effectuant des raids quasi quotidiens dans le contexte d’une série d’attaques terroristes palestiniennes meurtrières.

Lors de raids distincts tôt jeudi, l’armée a déclaré que les troupes avaient arrêté huit Palestiniens soupçonnés d’être impliqués dans des activités terroristes.

Les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie au cours des derniers mois ont fait 15 morts – presque tous des Israéliens – et plusieurs blessés graves.

Au moins 86 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année, la plupart d’entre eux lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité, bien que certains aient été des civils non impliqués et que d’autres aient été tués dans des circonstances qui font l’objet d’une enquête.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.