Rechercher

Une femme retrouvée morte dans un appartement en feu, son mari arrêté

Le suspect a été grièvement blessé dans l'incendie survenu à l'aube tandis que les trois enfants du couple ont été légèrement blessés

Illustration : Bâtiment endommagé des suites d'un incendie, tard dans la nuit, à Kiryat Moshe, le 25 novembre 2020. (Crédit : Porte-parole des services d'incendie et de secours)
Illustration : Bâtiment endommagé des suites d'un incendie, tard dans la nuit, à Kiryat Moshe, le 25 novembre 2020. (Crédit : Porte-parole des services d'incendie et de secours)

La police a arrêté un homme soupçonné de meurtre mardi après que sa femme a été retrouvée morte dans leur appartement en feu à Rehovot.

Le suspect a été grièvement blessé dans l’incendie survenu à l’aube tandis que les trois enfants du couple ont été légèrement blessés.

Les enfants et le mari ont été transportés d’urgence à l’hôpital Kaplan de Rehovot pour y être soignés.

Les pompiers ont été dépêchés sur les lieux de l’incendie qui s’était déclaré au deuxième étage d’un immeuble résidentiel et ont évacué la famille.

Les secouristes des services de secours du Magen David Adom ont constaté le décès de la femme sur place.

La Douzième chaîne a rapporté qu’elle semblait être âgée d’environ 30 ans.

La police a ouvert une enquête conjointement avec un médecin légiste et des spécialistes en incendie.

Les militants se plaignent depuis longtemps que peu n’est fait pour empêcher les violences faites aux femmes en Israël, en particulier dans les cas connus des autorités.

Une étude de l’Observatoire israélien du féminicide, basé à l’Université hébraïque, portant sur le premier semestre 2022, a révélé une augmentation de 71 % des féminicides par rapport à la même période de l’année précédente – 12 décès contre 7.

En juillet, le Premier ministre Yair Lapid a abordé le fléau de la violence à l’égard des femmes, déclarant qu’il s’agissait « d’une tache qu’il n’était plus possible de tolérer en Israël ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...