Une foule en colère se rend chez l’homme de Bat Yam qui a battu un chien
Rechercher

Une foule en colère se rend chez l’homme de Bat Yam qui a battu un chien

La police a eu du mal à arrêter le suspect alors que des centaines de personnes, dont le célèbre culturiste Mishel Taroni, ont cherché à mettre la main sur lui

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Capture d'écran d'une vidéo d'un homme de Bat Yam maltraitant un chien. (Douzième chaîne)
Capture d'écran d'une vidéo d'un homme de Bat Yam maltraitant un chien. (Douzième chaîne)

Des centaines de personnes se sont rassemblées dans la nuit de mardi à mercredi devant la maison d’un homme de Bat Yam qui a été vu dans des vidéos en train de battre un chien. La police, qui est arrivée pour arrêter le suspect pour violences présumées sur animaux, a peiné à le rejoindre et à l’emmener vers la voiture de police qui l’attendait.

L’homme a finalement été évacué par une sortie à l’arrière du bâtiment, ont rapporté les médias israéliens.

« Suite à des signalements reçus concernant une suspicion d’abus d’un chien par son propriétaire à Bat Yam, des officiers sont arrivés au domicile du suspect avec l’intention de l’arrêter et de secourir le chien », a déclaré la police israélienne dans un communiqué.

« Des dizaines de personnes se sont rassemblées sur le site et ont empêché qu’il soit conduit à la voiture de police », selon le communiqué.

La police a expliqué que des renforts avaient été appelés et que le suspect avait finalement été arrêté.

Dans les vidéos, on voit l’homme immobiliser le chien gémissant et le battre avec ses mains ou une ceinture. Les clips ont été transmis à des associations de défense des animaux, a rapporté la Douzième chaîne.

Les images ont été publiées sur les réseaux sociaux et rapidement partagées, certains utilisateurs ayant identifié l’homme, apparemment originaire de New York.

Capture d’écran de la vidéo du célèbre culturiste Mishel Taroni (à gauche) qui accoste un homme soupçonné d’avoir maltraité un chien à Bat Yam, le 6 octobre 2020. (Facebook)

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux de Haïfa a signalé les sévices au ministère de l’Agriculture, qui a ensuite informé la police. De nombreux internautes auraient également appelé la police à agir.

Mais avant que les agents n’arrivent au domicile de l’homme, le célèbre culturiste Mishel Taroni, qui milite pour les droits des animaux, et une poignée d’autres personnes se sont présentées sur les lieux et ont emporté le chien.

Une vidéo publiée sur Facebook montre Mishel Taroni criant sur l’homme alors qu’il est assis par terre dans l’entrée du petit appartement, semblant à la fois confus et effrayé.

Lorsque les militants ont emmené le chien, l’homme a protesté, expliquant en hébreu et en anglais que ce n’était pas son animal.

Une autre vidéo montrait des policiers se frayant un chemin à travers la foule à l’extérieur du bâtiment et dans la cage d’escalier menant à l’appartement alors qu’ils tentaient d’arrêter le suspect.

Un porte-parole de la police a déclaré à la Treizième chaîne que la foule voulait apparemment se faire justice elle-même.

Parmi ceux qui ont rejoint les protestataires en colère se trouvait le maire de Bat Yam, Zvika Brot, selon les médias israéliens.

Ils semblaient ne pas se conformer aux restrictions imposées par le coronavirus en matière de distanciation et de limitation des rassemblements publics à des groupes de 20 personnes maximum.

Le suspect devait comparaître devant un juge pour une audience de détention provisoire ce mercredi.

Le ministère de l’Agriculture a annoncé dans un communiqué que le chien avait été placé dans un refuge pour animaux.

בעקבות דיווח שהתקבל הערב במוקד משרד החקלאות באמצעות אגודת צער בעלי חיים חיפה אודות חשד להתעללות קשה בכלב האסקי מעורב בבת ים, מפקחי משרד החקלאות בשיתוף Israel Police – משטרת ישראל הגיעו לפני מספר דקות למקום והחרימו את הכלב. הכלב הועבר להמשך טיפול במתקן המוגן של משרד החקלאות. ???? המשרד קורא לציבור להמשיך ולדווח על כל חשד לעבירה על חוק צער בעלי חיים למוקד משרד החקלאות הפעיל 24.7, בטלפון מספר 03-9559911

פורסם על ידי ‏משרד החקלאות ופיתוח הכפר‏ ב- יום שלישי, 6 באוקטובר 2020

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...