Yesh Atid présentera la première femme générale de Tsahal sur la liste du parti
Rechercher

Yesh Atid présentera la première femme générale de Tsahal sur la liste du parti

Yair Lapid indique qu'Orna Barbivai se verra confier un rôle de premier plan au sein du parti et occupera un poste de ministre influent dans le gouvernement qu'il espère diriger

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le président de Yesh Atid, Yair Lapid (à droite), avec sa nouvelle membre du parti, Orna Barbivai, première femme à avoir été nommée au poste de Général de division de Tsahal, 1er janvier 2019. (Yossi Zeliger/Flash90)
Le président de Yesh Atid, Yair Lapid (à droite), avec sa nouvelle membre du parti, Orna Barbivai, première femme à avoir été nommée au poste de Général de division de Tsahal, 1er janvier 2019. (Yossi Zeliger/Flash90)

Alors que des clivages apparaissent entre les partis de gauche et de droite, le centriste Yesh Atid a commencé à renforcer sa liste électorale cette semaine, à la veille des élections d’avril, annonçant mardi que la première femme à avoir été nommée au poste de Général de division de Tsahal, Orna Barbivai, allait faire son entrée au parti.

Les militaires de haut niveau étant souvent considérés comme un atout dans la politique israélienne, le président de Yesh Atid, Yair Lapid, a promis que Barbivai, qui a servi pendant 33 ans dans l’armée israélienne et est arrivé au deuxième rang de la hiérarchie, aurait un rôle éminent dans le parti et serait un ministre important dans le gouvernement qu’il espère diriger.

« Orna rejoint la direction de la meilleure équipe de la politique israélienne. L’équipe avec laquelle nous pouvons gagner les élections. L’équipe avec laquelle, au lendemain des élections, nous pourrons commencer à diriger ce pays non pas dans l’intérêt des politiciens, mais dans l’intérêt de nos enfants », a déclaré M. Lapid lors d’une conférence de presse à Tel Aviv.

Mme Barbivai, 56 ans, a dirigé la Direction des ressources humaines de Tsahal de 2011 à 2014, devenant ainsi la première femme à faire partie de l’état-major de l’armée israélienne. En reconnaissance de ses réalisations novatrices, elle a été choisie en 2014 pour allumer un des flambeaux le jour de Yom HaAtsmaout, considéré comme l’un des plus grands honneurs d’Israël.

M. Lapid a déclaré que Mme Barbivai a eu « une vie remplie de contributions au service de notre sécurité et de notre société. Une vie pleine de valeurs, de don de soi et de responsabilités. »

Le président de Yesh Atid, Yair Lapid (à droite), avec la nouvelle membre du parti Orna Barbivai, la première femme à avoir été nommée général de division de Tsahal, le 1er janvier 2019. (Yesh Atid)

S’exprimant aux côtés de Lapid, Mme Barbivai a déclaré que son expérience dans l’armée lui a permis d’acquérir une connaissance directe des « défis de sécurité et de société dans notre incroyable pays, » ainsi que la capacité de « fournir des solutions à l’échelle du système et des solutions précises dans une réalité en mutation ».

Mme Barbivai est considérée comme la remplaçante de Yaakov Peri, l’ancien grand personnage de la sécurité de Yesh Atid, ancien chef des services de sécurité du Shin Bet, qui était ministre de la Sécurité publique lorsque Yesh Atid était au pouvoir entre 2013-2015, mais a quitté le parti et la Knesset plus tôt cette année, au vu des informations selon lesquelles il avait menti sur son service effectué au sein de l’armée israélienne.

Comme il n’y a pas de primaires à Yesh Atid, contrairement aux autres partis du courant dominant qui tiendront des élections internes en février, Lapid a le plein contrôle de sa liste de parti et de l’inscription des candidats sur celle-ci.

Barbivai a déclaré que sa décision d’entrer en politique « provient d’une croyance totale dans le bien qu’Israël représente pour moi et d’une compréhension que nous pouvons, et nous devons, changer l’agenda national et agir dans l’intérêt de tous les citoyens d’Israël ».

Mme Orna Barbivai (2G), Général de division, aux côtés d’autres anciens et actuels membres de l’état-major général de Tsahal. (Crédit photo : Flash 90)

Avec une concurrence féroce entre les partis pour de nouvelles « recrues » avant l’élection, Barbivai a déclaré qu’elle avait choisi de rejoindre Yesh Atid « sur une identification avec les valeurs du parti et mon respect pour son équipe de femmes et d’hommes expérimentés qui font leur travail avec professionnalisme et responsabilité ».

« Je crois en la capacité de Yair Lapid à fournir une alternative au gouvernement actuel et à nous diriger, en tant que Premier ministre d’Israël », a-t-elle ajouté.

Alors que Lapid a déclaré à maintes reprises qu’il peut défier le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour le poste de Premier ministre, les récents sondages montrent que Yesh Atid, qui a actuellement 11 sièges à la Knesset, s’éloigne nettement du Likud qui détient toujours une avance importante sur tous les autres partis.

Les sondages télévisés publiés mercredi par la chaîne d’information Hadashot et le radiodiffuseur public Kan ont donné respectivement 31 sièges au Likud et 28, Yesh Atid n’ayant obtenu que 13 et 10 sièges. La semaine dernière, un sondage Kan a donné 16 sièges à Yesh Atid et 12 pour Hadashot.

Une alliance avec l’ancien chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz, qui a annoncé cette semaine le lancement de son parti Hossen LeYisrael, pourrait cependant faire mouche auprès du Likud. Si le parti de Gantz se joignait à Yesh Atid, le parti d’union dirigé par Lapid remporterait 26 sièges, selon le sondage publié la semaine dernière par le site d’information Walla.

Mercredi, Hadashot a donné à Gantz 12 sièges à lui seul, tandis que Kan lui en a donné 14.

Lapid a déclaré qu’il serait favorable à un partenariat avec Gantz, mais a exclu toute union politique dans laquelle il ne serait pas candidat pour le poste de Premier ministre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...