Bassem Braiki : « On va refaire une Ilan Halimi, appelez-moi Youssouf Fofana »
Rechercher

Bassem Braiki : « On va refaire une Ilan Halimi, appelez-moi Youssouf Fofana »

Le bloggeur de Vénissieux devrait être entendu par le parquet

Bassem Braiki (Crédit : Capture d'écran/Youtube)
Bassem Braiki (Crédit : Capture d'écran/Youtube)

Dans une vidéo postée après les attentats du 13 novembre à Paris, Bassem Braiki, avait lancé un appel aux musulmans afin de lutter contre les extrémistes islamistes.

« Je m’adresse à tous les musulmans de France, protégeons notre belle religion, allons traquer ces imposteurs qui se font passer pour des musulmans en tuant des gens, c’est à nous de faire le ménage, parce ce que ces gens là fréquentent malheureusement les mêmes lieux de cultes que nous, » avait-il déclaré.

« Ça suffit ce ces pseudos musulmans (…) qui sont là et qui salissent deux milliards de musulmans, » s’était-il révolté.

Ses propos avaient ému et avaient été salués, rapportait 20 minutes.

Ce musulman, habitant de Vénissieux et bloggeur dans la région de Lyon, se fait appeler Chronic 2 Bass et depuis les attentats de novembre 2015, le ton a nettement changé.

En mars dernier, il a été condamné à 5 mois de prison pour outrages et menaces à l’encontre d’un policier, rapporte 20 minutes. D’autre part, il aurait été identifié par la police comme l’auteur de violences commises sur une personne handicapée en mai dernier. Il a été interpellé par la police la semaine dernière concernant cette affaire et d’autres propos qu’il aurait tenu, contre notamment Ulcan.

Dans une vidéo avec des propos particulièrement violents, il s’en est pris au hacker Grégory Chelli (Ulcan), qui est également membre de la Ligue de défense juive, dans laquelle Bassem Braiki a déclaré, « On va refaire une Ilan Halimi, appelez-moi Youssouf Fofana ».

Bassem Braiki devrait être entendu par le parquet. « Il s’agit de mettre un coup d’arrêt à toutes ces élucubrations » a indiqué une source à 20 minutes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...