Le ministre de la Défense Moshe Yaalon qualifie l’accord en cours avec l’Iran de « très mauvais accord ».

Selon Yaalon, aider l’Iran à devenir un Etat quasi-nucléaire « ne serait rien d’autre qu’une tragédie pour les régimes modérés du Moyen-Orient et pour l’Ouest tout entier ».

Par rapport au soutien iranien aux rebelles au Yemen, Ya’alon ajoute : « au lieu d’être punis, les Iraniens sont récompensés. Au lieu de délivrer un ultimatum sans concession afin d’arrêter le soutien iranien au terrorisme, que ce soit en Irak, en Syrie, au Liban, aux Palestiniens, en Extrême-Orient, en Europe, en Afrique ou encore en Amérique du Nord, l’Occident accueille l’Iran parmi la famille des nations, et par la porte d’entrée ».

Yaalon ajoute : « Pas besoin d’être un officier du renseignement pour voir que l’Iran ment sans scrupules, et représente aujourd’hui le plus grand danger pour la stabilité au Moyen-Orient ».