Rechercher

2 Palestiniens armés arrêtés alors qu’ils tentaient d’entrer en Israël depuis Gaza

Selon l'armée, les suspects ont lancé une "arme improvisée" sans faire de blessés ; l'un d'eux avait un couteau

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Vue de la barrière de sécurité le long de la frontière entre Israël et Gaza, le 8 décembre 2021. (Crédit: Flash90)
Vue de la barrière de sécurité le long de la frontière entre Israël et Gaza, le 8 décembre 2021. (Crédit: Flash90)

Les troupes israéliennes ont arrêté deux Palestiniens qui tentaient de pénétrer en Israël depuis la bande de Gaza tôt lundi matin, a déclaré l’armée.

Selon Tsahal, le binôme a lancé une « arme improvisée » dans la zone, qui n’a causé ni blessés ni dommages. L’un d’entre eux était également muni d’un couteau, a indiqué l’armée israélienne.

L’armée n’a pas précisé si les suspects avaient réussi à franchir la clôture, lorsqu’ils ont été arrêtés.

Les deux hommes ont ensuite été emmenés pour être interrogés par le service de sécurité du Shin Bet.

Le mois dernier, deux Palestiniens portant des grenades et un couteau ont été arrêtés par les troupes après avoir tenté de franchir la frontière.

Israël dispose d’une série de clôtures et de murs renforcés qui protègent sa frontière avec Gaza, à la fois au-dessus et au-dessous du sol, mais un certain nombre de brèches subsistent dans les clôtures en acier qui entourent la bande de Gaza.

Ces brèches sont utilisées par les Palestiniens de Gaza pour pénétrer illégalement sur le territoire israélien, souvent dans l’espoir de fuir l’enclave assiégée.

Si les attaques contre des civils israéliens par des personnes infiltrées depuis Gaza sont rares, un Palestinien a réussi à entrer en Israël en mai dernier, armé de plusieurs couteaux, et a attaqué un agent de sécurité à cinq kilomètres de la clôture frontalière, le blessant légèrement. Le suspect  a été inculpé pour cette attaque après avoir été blessé par balle.

L’incident de lundi est survenu après un week-end tendu dans le sud d’Israël, après que des terroristes de la bande de Gaza ont lancé une roquette sur Ashkelon. La roquette a été interceptée par le système de défense aérienne Dôme de fer, et Tsahal a frappé plusieurs sites du Hamas en représailles, dont un poste de surveillance surplombant une communauté israélienne près de la frontière de Gaza.

L’attaque à la roquette de samedi est intervenue après que Tsahal a présenté les nouvelles mesures défensives comme essentielles pour préserver l’une des périodes les plus calmes depuis des années le long de la frontière de Gaza, tout en avertissant que le Hamas s’efforçait de les contourner dans le cadre d’une attaque surprise potentielle, un peu plus d’un an après un conflit de 11 jours entre les parties.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...