Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Bennett dénonce la fausse « propagande » sur le budget alloué à la communauté arabe

L'ex-Premier ministre a remarqué l'approbation par le gouvernement d'un plan de dépenses similaire à celui qui avait été adopté par sa coalition et éreinté par l'opposition

A gauche : Le chef du parti Yamina, Naftali Bennett, donne une conférence de presse à la Knesset à Jérusalem, le 21 avril 2021 ; A droite : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime lors d'une conférence de presse à la Knesset à Jérusalem, le 21 avril 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)
A gauche : Le chef du parti Yamina, Naftali Bennett, donne une conférence de presse à la Knesset à Jérusalem, le 21 avril 2021 ; A droite : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'exprime lors d'une conférence de presse à la Knesset à Jérusalem, le 21 avril 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

L’ex-Premier ministre Naftali Bennett s’en est vivement pris au Premier ministre Benjamin Netanyahu dimanche, disant que le chef du gouvernement avançait le même plan de dépenses pluriannuel en faveur de la communauté arabe que celui que le leader du Likud avait qualifié, dans le passé, « d’argent versé aux frères musulmans et au groupe terroriste du Hamas », qui contrôle la bande de Gaza.

Pendant l’année passée par Bennett au pouvoir, Netanyahu et les membres de son bloc de droite, d’extrême-droite et religieux avaient dénoncé de manière répétée le gouvernement pour sa décision d’inclure le parti islamiste Raam au sein de sa coalition – Raam avait été la première faction arabe à rejoindre une coalition depuis des décennies. Dans le cadre de leur accord de coalition, les deux parties s’étaient accordées sur un plan de dépenses sur cinq ans à hauteur de 32 milliards de shekels en faveur de la communauté arabe israélienne pour améliorer notamment l’éducation et la santé et pour lutter contre le crime après des décennies de négligences de la part de l’État.

Dans une déclaration faite ce dimanche, Bennett a affirmé que le gouvernement de Netanyahu avait inclus la même mesure dans le budget de l’État 2023-2024 qui a été approuvé vendredi par le cabinet – peu de détails ont toutefois filtré à son sujet.

« Pendant un an, Benjamin Netanyahu a mené une campagne de propagande dont le cœur était que ‘Bennett transfère 53 milliards de shekels aux Frères musulmans et au Hamas et par conséquent, des Juifs sont assassinés dans la rue. Il porte sur ses mains le sang de ces Juifs assassinés’, » a déclaré l’ex-Premier ministre, en référence à la somme qui figurait dans l’accord de coalition conclu avec Raam. « Vendredi, Netanyahu a reconnu ce mensonge terrible en acceptant très exactement le même plan que celui qui avait été mis en place par mon gouvernement ».

Bennett a indiqué que Netanyahu « a été le cerveau de cette machine déversant cette propagande mensongère. »

« Après lui, des porte-paroles, des députés, des centaines de milliers de bots, des voyous qui ont hurlé des insanités aux abords de l’habitation d’Idit Silman ou qui ont dressé des tentes autour de celle de [Nir] Orbach – Tous ont répété ce mensonge, » a poursuivi Bennett en faisant référence à deux députés dont le départ de son parti Yamina avait précipité l’effondrement du gouvernement.

La police israélienne lors d’une manifestation de droite dénonçant le gouvernement d’unité avec un panneau montrant Naftali Bennett et d’autres membres du parti Yamina ainsi que le politicien Ahmad Tibi, à droite, et Mansour Abbas, à gauche, à Ramat Gan, dans le centre d’Israël, le 2 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)

Il a affirmé que Netanyahu « avait très bien réussi son coup » alors que des millions d’Israéliens avaient été convaincus que le gouvernement avait transmis des milliards de shekels aux Frères musulmans et au Hamas, contribuant à une vague d’attentats terroristes qui avait commencé à la fin du mois de mars dernier.

« Ce mensonge terrible avait été proféré en toute connaissance de cause, avec préméditation, par cynisme pur, sans ligne rouge à ne pas franchir et seulement pour des raisons politiques », a noté Bennett.

L’une des principales accusations lancées par les alliés de Netanyahu contre Raam – branche politique d’un mouvement islamiste local inspiré par les Frères musulmans – était que ses membres étaient « des soutiens du terrorisme », malgré les dénonciations multiples du terrorisme qui avaient été faites par le chef de la faction, Mansour Abbas. Abbas a également déclaré dans le passé qu’Israël était un État juif et qu’il le resterait.

Bennett a expliqué que « généralement, je suis quelqu’un qui regarde l’avenir » mais qu’il s’est senti dans l’obligation de revenir sur les accusations de Netanyahu « au nom de la vérité historique ».

« Je n’ai rien à vous dire, messieurs Netanyahu et Smotrich, à part que ce que vous avez fait est honteux. Vous avez empoisonné les esprits de millions d’Israéliens et l’Histoire n’oubliera pas vos mensonges méprisables », a déclaré Bennett, faisant référence au ministre des Finances d’extrême-droite. Les trois hommes sont d’anciens alliés politiques.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le ministre des Finances Bezalel Smotrich arrivent pour une réunion au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 23 février 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

En réponse à Bennett, le parti du Likud de Netanyahu a mis les bouchées doubles.

« Contrairement à Bennett, nous n’avons pas approuvé un budget de 50 milliards de shekels à destination des Frères musulmans sans contrôle de l’argent qui a afflué dans les coffres de fondations qui soutiennent les terroristes », a dit un communiqué du Likud.

Le Likud a répété qu’il condamnait la formation, par Bennett, d’un gouvernement avec les adversaires de Netanyahu, au mois de juin 2021, après que Netanyahu et ses partenaires se sont trouvés dans l’incapacité de former une majorité parlementaire lors du quatrième scrutin qui avait été organisé en l’espace de deux ans. Il a qualifié l’établissement de ce gouvernement d’unité de « plus grande fraude de toute l’Histoire du pays ».

Le Likud a aussi répété que l’État avait financé 50 millions de shekels pour des rénovations au domicile de Bennett, à Raanana, se référant aux travaux qui avaient été réalisés pour transformer l’habitation en résidence officielle alors que la résidence du Premier ministre, à Jérusalem, était en cours de rénovation – des rénovations qui continuent encore aujourd’hui. La semaine dernière, la Commission des Finances de la Knesset a approuvé une demande de Netanyahu qui réclamait que son appartement, situé à Jérusalem, rue de Gaza, soit reconnu comme résidence officielle et que les contribuables prennent en charge les coûts du logement, là-bas et dans une autre de ses maisons, ainsi que d’autres dépenses, comme les vêtements et les voyages à l’étranger de l’épouse de Netanyahu, Sara.

Les déclarations faites par Bennett dimanche suivent le dépôt de plusieurs plaintes pour diffamation de la part de ce dernier contre des critiques ayant lancé des accusations mensongères à son sujet et au sujet de sa famille. Certains ont ainsi affirmé que ses parents n’étaient pas Juifs ou qu’il avait utilisé les fonds publics pour rénover son domicile privé.

Bennett ne s’était pas présenté aux élections du 1er novembre qui avaient permis à Netanyahu de reprendre le pouvoir – mais il a laissé entendre qu’il pourrait faire son retour en politique.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.