Rechercher

Bennett espère que l’AP n’entravera pas l’enquête sur la mort de Shireen Abu Akleh

S'exprimant à l'issue d'une réunion concernant la création d'une garde civile, le Premier ministre a déploré que l'Autorité Palestinienne ait refusé l'idée d'une enquête conjointe

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett à la réunion hebdomadaire de cabinet à Jérusalem, le 8 mai 2022. (Crédit : Haim Zach / GPO)
Le Premier ministre israélien Naftali Bennett à la réunion hebdomadaire de cabinet à Jérusalem, le 8 mai 2022. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Le Premier ministre Naftali Bennett a reproché à l’Autorité palestinienne d’avoir refusé son offre d’enquête conjointe sur la mort de Shireen Abu Akleh, une célèbre journaliste d’Al Jazeera, tuée lors d’une fusillade entre des hommes armés et des soldats israéliens lors d’une opération dans la ville de Jénine, en Cisjordanie.

« Malheureusement, à ce stade, l’Autorité palestinienne s’oppose à toute enquête conjointe, et même à l’accès aux conclusions de base nécessaires pour faire la lumière sur l’événement », a-t-il assuré.

« Je réitère mon souhait d’une coopération ouverte, transparente et pleine sur les conclusions et j’attends également de l’Autorité palestinienne qu’elle ne prenne aucune mesure pour entraver ou dénaturer l’enquête », a ajouté le Premier ministre.

Il a également promis qu’Israël continuerait à mener des opérations antiterroristes, évoquant les récents attentats qui ont coûté la vie à 19 personnes.

Des Palestiniens tiennent une photto de la journaliste d’Al Jazeera Shireen Abu Aqleh, abattue lors d’affrontements entre soldats israéliens et Palestiniens dans le camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie, le 11 mai 2022. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)

Bennett a tenu ces propos à l’occasion d’une réunion avec de hauts responsables sur la formation d’une garde nationale civile.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...