Rechercher

Cisjordanie: un véhicule israélien visé par des tirs ; Tsahal lance une chasse à l’homme

Le conducteur est indemne après avoir essuyé des tirs d'un véhicule qui passait près de l'implantation de Negohot dans les collines du sud de Hébron

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes israéliennes recherchant le suspect de la fusillade dans l’implantation de Carmel, au sud de la Cisjordanie, le 16 septembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes israéliennes recherchant le suspect de la fusillade dans l’implantation de Carmel, au sud de la Cisjordanie, le 16 septembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Des coups de feu ont été tirés sur un véhicule israélien circulant dans le sud de la Cisjordanie dans la nuit de mercredi à jeudi, a indiqué l’armée.

Aucun blessé n’a été signalé mais la voiture a été légèrement endommagée lors de l’attaque.

Selon l’armée israélienne, le conducteur a essuyé des tirs d’un véhicule qui passait près du carrefour d’Adorayim, dans la région des collines de Hébron au sud de la Cisjordanie.

Le conducteur a continué à conduire jusqu’à ce qu’il atteigne l’implantation de Negohot et a signalé l’incident.

L’armée a déclaré avoir lancé une chasse à l’homme pour retrouver les tireurs.

La fusillade s’est produite quelques heures après que le chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, a tenu une réunion avec les hauts responsables concernant la recrudescence des fusillades et de la violence généralisée en Cisjordanie.

Ces derniers mois, des tireurs palestiniens ont pris pour cible des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité en Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

Mercredi matin, au moins quatre Palestiniens ont été tués lors d’un raid de Tsahal dans la ville de Jénine, au nord de la Cisjordanie.

Deux des personnes tuées étaient des hommes armés responsables d’une série de fusillades en Cisjordanie et prévoyaient « des attaques plus importantes dans un avenir proche », selon des responsables. Kohavi a déclaré que l’armée avait déjoué une « menace concrète ».

Ces derniers mois, les troupes israéliennes ont essuyé des tirs répétés lors de raids nocturnes dans les villes palestiniennes de Cisjordanie.

L’armée a lancé ces opérations d’arrestation après une série d’attentats meurtriers qui ont fait 19 morts entre la mi-mars et le début du mois de mai.

La plupart des arrestations effectuées par l’armée ces derniers mois se sont concentrées sur Naplouse et Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, d’où étaient originaires un certain nombre des terroristes qui ont commis les attentats du début de l’année.

Les responsables israéliens de la sécurité ont averti ces derniers mois que l’Autorité palestinienne était en train de perdre le contrôle du nord de la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...