Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Des élus néerlandais entrent dans une réplique d’un tunnel du Hamas à La Haye

Acheminé aux Pays-Bas en mai, le tunnel a été ouvert au public mercredi dans cette ville où siège la CIJ et la CPI, chargées d’examiner les recours déposés pour "génocide" contre Israël

Les législatrices Mona Keijzer (à gauche) et Claudia van Zanten visitant l’intérieur d'une réplique d'un tunnel du Hamas, à La Haye, aux Pays-Bas, le 5 juin 2024. (Crédit : Ronny Naftaniel)
Les législatrices Mona Keijzer (à gauche) et Claudia van Zanten visitant l’intérieur d'une réplique d'un tunnel du Hamas, à La Haye, aux Pays-Bas, le 5 juin 2024. (Crédit : Ronny Naftaniel)

Devant une gare de La Haye jeudi, cinq adolescents se sont arrêtés pour étudier une structure imposante : un tunnel sombre de 24 mètres dont l’extrémité n’est visible que par une faible lumière.

N’ayant pas vu de panneau explicatif, ils ont brièvement débattu de sa signification.

Rachel Meijler, une galeriste israélo-néerlandaise, a expliqué qu’il s’agissait d’une réplique des tunnels où le groupe terroriste palestinien du Hamas retient des otages israéliens depuis le 7 octobre. Son neveu, Laor Abramov, 20 ans, a été assassiné par les terroristes lors du Festival Supernova, a-t-elle ajouté. Les élèves se sont tus et se sont aventurés dans l’espace exigu, l’un d’entre eux étant obligé de se courber légèrement.

Acheminé aux Pays-Bas le mois dernier à l’initiative de Meijler, le tunnel a été ouvert au public mercredi à La Haye, siège du gouvernement néerlandais, de la Cour internationale de justice (CIJ) et de la Cour pénale internationale (CPI), où Israël fait l’objet d’accusations de « génocide » pour sa guerre contre le Hamas à Gaza.

À  LIRE : Les familles des otages reconstituent un faux tunnel sur la Place des Otages à Tel Aviv

« Le tunnel est exposé à Amsterdam depuis un mois, mais La Haye est l’endroit le plus stratégique », a déclaré Ronny Naftaniel, un ancien dirigeant juif néerlandais. « Les connaissances théoriques sont différentes de l’étouffement et de l’inconfort que l’on ressent à l’intérieur », a-t-il déclaré au Times of Israel.

Plusieurs législateurs ont visité le tunnel. Ulysse Ellian, membre du Parti populaire pour la liberté et la démocratie au pouvoir, a commenté sa visite : « Il est impensable que les otages soient détenus dans ces conditions, jour après jour. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.