Deux enfants israéliens et un Palestinien tués dans un accident en Cisjordanie
Rechercher

Deux enfants israéliens et un Palestinien tués dans un accident en Cisjordanie

Une fille de 13 ans est morte sur les lieux de l'accident. Son frère de 8 ans a succombé à ses blessures après une collision avec un véhicule palestinien près de Shavei Shomron

L'un des véhicules impliqués dans l'accident de la route meurtrier survenu sur la Route 557, près de l'implantation de Shavei Shomron dans le nord de la Cisjordanie, le 23 janvier 2018 (Autorisation : Conseil régional de Samarie)
L'un des véhicules impliqués dans l'accident de la route meurtrier survenu sur la Route 557, près de l'implantation de Shavei Shomron dans le nord de la Cisjordanie, le 23 janvier 2018 (Autorisation : Conseil régional de Samarie)

Une adolescente israélienne de 13 ans, son petit frère de 8 ans et un homme palestinien sont morts dans la nuit de mardi suite à une collision frontale entre leurs véhicules dans le nord de la Cisjordanie.

Les services d’urgence Magen David Adom ont annoncé que ce sont 11 personnes au total qui ont été blessées lorsqu’une voiture conduite par un Palestinien a percuté celle d’une famille israélienne sur la Route 557, à proximité de Shavei Shomron.

Le personnel médical a prononcé la mort de l’adolescente, qui a été identifiée sous le nom d’Ori Lipnik, sur les lieux du drame tandis que son frère, Roee Lipnik, a été évacué par hélicoptère à l’hôpital Meir de Kfar Saba, où il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Leur mère serait dans un état critique. Le père et un fils de 13 ans sont pour leur part dans un état modéré.

Un homme palestinien est mort dans la collision et quatre autres ont été blessés. Un Palestinien qui s’était retrouvé piégé dans le véhicule détruit a été héliporté à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva. Les trois autres ont été pris en charge dans un établissement hospitalier palestinien à Tul Karem.

La police a fait savoir mercredi que l’enquête initiale montrait que le conducteur palestinien avait « perdu le contrôle alors qu’il circulait à une vitesse apparemment non appropriée compte tenu de l’état de la route, entrant en collision avec l’autre voiture ».

Le personnel médical présent sur les lieux ont témoigné des conditions de circulation médiocres.

« Lorsque nous sommes arrivés, la scène était choquante », ont commenté les ambulanciers du MDA Anat Gilgal et Tomer Fine. « La route était complètement noire, mouillée et boueuse et nous avons vu deux véhicules complètement écrasés ».

Les ambulanciers ont indiqué que le personnel médical de l’armée israélienne et ceux du Croissant rouge palestinien sont également arrivés sur les lieux du drame, aidant aux efforts de réanimation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...