Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

Israël doit offrir une « aide substantielle » avant de rencontrer Zelensky

Jérusalem affirme que le ministre israélien des Affaires étrangères rencontrera Zelensky, mais des sources ukrainiennes affirment qu'Israël devra offrir quelque chose en amont

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Montage de photos : À gauche, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, s'exprimant lors d'une conférence de presse avec son homologue bissau-guinéen à la suite de leurs entretiens, à Kiev, le 26 octobre 2022. À droite, le député Eli Cohen s'exprimant lors d'une conférence, à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit : Sergueï Supinsky/AFP ; Tomer Neuberg/Flash90)
Montage de photos : À gauche, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, s'exprimant lors d'une conférence de presse avec son homologue bissau-guinéen à la suite de leurs entretiens, à Kiev, le 26 octobre 2022. À droite, le député Eli Cohen s'exprimant lors d'une conférence, à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit : Sergueï Supinsky/AFP ; Tomer Neuberg/Flash90)

« Le président ukrainien Volodymyr Zelensky n’a pas encore décidé s’il allait rencontrer le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen », a déclaré mardi un responsable ukrainien au Times of Israel.

Cohen devrait se rendre prochainement à Kiev, devenant ainsi le premier ministre des Affaires étrangères d’un pays du Moyen-Orient à se rendre dans la capitale ukrainienne depuis le début de l’invasion russe il y a près d’un an.

Selon le fonctionnaire, Zelensky souhaite qu’Israël offre une preuve tangible de son soutien à l’Ukraine. « Israël n’a toujours pas répondu à la demande de prêt de 500 millions de dollars formulée par Kiev en 2022 », a déclaré le fonctionnaire.

« Israël n’a pas non plus donné suite à son offre d’aider l’Ukraine à mettre en place un système civil d’alerte précoce », a ajouté le fonctionnaire.

« Il n’y a pas de demande de condamnation de la Russie par Israël », a déclaré le fonctionnaire, contredisant ainsi des informations anglophones.

« Nous attendons une visite digne de ce nom », a déclaré le fonctionnaire. « C’est important, mais nous ne voulons pas d’une simple réunion protocolaire. »

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, au centre, aux côtés de la présidente du Parlement européen Roberta Metsola, à droite, lors d’un sommet au Parlement européen, à Bruxelles, en Belgique, le 9 février 2023. (Crédit : AP Photo/Olivier Matthys)

« Nous devons obtenir une aide substantielle de la part de nos amis », a déclaré le responsable.

Cependant, des responsables israéliens ont déclaré au Times of Israel qu’ils avaient été informés que la réunion avec Zelensky était confirmée.

« Nous n’allons pas négocier la substance de la réunion avant qu’elle n’ait lieu », a déclaré un responsable israélien. « Ce serait inapproprié. »

Kiev a demandé à plusieurs reprises qu’Israël fournisse des batteries du Dôme de fer pour abattre les roquettes entrantes, mais Israël a rechigné à fournir des armes défensives à l’Ukraine par crainte de répercussions de la part de Moscou.

Le système antimissile du Dôme de fer tirant des missiles d’interception vers des roquettes lancées par des groupes terroristes depuis la Bande de Gaza vers Israël, au-dessus de la ville d’Ashkelon, dans le sud d’Israël, pendant l’opération « Gardiens des murs », le 16 mai 2021. (Crédit : Avi Roccah/Flash90)

Israël a cherché à maintenir une position neutre sur la guerre, en gardant les canaux ouverts avec la Russie et l’Ukraine. Israël craint que l’armement de l’Ukraine ne compromette la campagne qu’il mène depuis dix ans en Syrie pour empêcher l’Iran de s’installer à sa frontière nord. La Russie, qui dispose de défenses aériennes avancées en Syrie, s’est largement abstenue d’interférer avec les frappes aériennes israéliennes.

La question a tendu les liens entre Jérusalem et Kiev, les Ukrainiens ayant constamment fait pression sur Israël pour qu’il fournisse davantage d’aide à la défense.

Le voyage prévu de Cohen constituerait un contrepoids aux récentes décisions que Kiev a interprétées comme des indications que le nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu se rapprocherait de Moscou.

L’une des premières mesures prises par Cohen après sa nomination le mois dernier a été de s’entretenir avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avec lequel le gouvernement précédent s’était ouvertement brouillé. L’ambassadeur d’Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, a critiqué le ministre des Affaires étrangères pour avoir parlé avec le diplomate russe avant de contacter le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, à gauche, marchant avec le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, alors qu’ils arrivent pour une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN au siège de l’OTAN, à Bruxelles, le 7 avril 2022. (Crédit : Olivier Matthys/AP)

Korniychuk a affirmé que le fait de parler avec Lavrov, ce qu’aucun ministre israélien des Affaires étrangères n’avait fait depuis le début de la guerre, était la preuve d’un changement pro-russe dans la politique étrangère de Jérusalem.

Dans le même temps, certains signes indiquent que Netanyahu est disposé à faire pencher légèrement la balance en faveur de l’Ukraine. Lors d’une réunion avec le président français Emmanuel Macron au début du mois, Netanyahu a exprimé sa volonté d’envoyer des « articles militaires » à Kiev, selon un fonctionnaire ayant connaissance de la conversation. Dans le même temps, il a souligné qu’il ne pouvait pas aller trop loin sans provoquer la Russie.

Il a également déclaré à Macron qu’il était « trop tôt pour penser à la médiation », expliquant qu’il ne pousserait pas son rôle de médiateur entre la Russie et l’Ukraine jusqu’à ce que la Russie, l’Ukraine et les États-Unis lui demandent de le faire.

Le Bureau du Premier ministre a refusé de commenter cette conversation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.