La FDA autorise un dispositif médical israélien détectant l’eau dans les poumons
Rechercher

La FDA autorise un dispositif médical israélien détectant l’eau dans les poumons

Une start-up israélienne utilise l'Intelligence artificielle pour analyser des scanners et alerter les radiologues sur la présence anormale de liquide

La technologie d'analyse de scan Zebra de Medical Vision en action (Crédit).
La technologie d'analyse de scan Zebra de Medical Vision en action (Crédit).

Zebra Medical Vision, une start-up qui utilise l’intelligence artificielle pour aider à l’interprétation de scanners médicaux, a déclaré mercredi qu’elle avait obtenu sa quatrième autorisation de la FDA, l’agence américaine du médicament, pour commercialiser un dispositif capable de détecter l’eau dans les poumons.

La dernière autorisation s’ajoute aux trois autres autorisations que la FDA a accordées à la start-up pour ses produits qui aident les radiologues à analyser des images radios plus rapidement.

L’appareil HealthCXR de l’entreprise, le dernier à recevoir l’aval de la FDA, analyse des scanners et identifie automatiquement les éléments indiquant la présence d’eau dans les poumons – dont le terme médical est épanchement pleural. Le système alerte les radiologues afin qu’ils puissent procéder rapidement à un traitement et donner priorité aux patients concernés, a expliqué Zebra Medical dans un communiqué.

L’épanchement pleural correspond à une accumulation anormale de liquide dans la cavité pleurale, un espace rempli de fluides qui entoure les poumons. Il peut être causé par une variété de pathologies médicales, dont des pneumonies, des traumatismes et des œdèmes pulmonaires.

En juillet de l’année dernière, l’entreprise a obtenu sa première autorisation pour un dispositif détectant le calcium coronaire. L’entreprise a ensuite reçu l’autorisation de la FDA pour son premier appareil de radio du thorax équipé d’intelligence artificielle et pour son logiciel identifiant des hémorragies cérébrales.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...