L’agriculture intelligente israélienne obtient une part énorme du financement mondial
Rechercher

L’agriculture intelligente israélienne obtient une part énorme du financement mondial

Selon un rapport de Start-Up Nation Central, l'Agritech de l'Etat juif, qui ne compte que 14 % de terres arables, a levé 7 % de la valeur d'investissement mondiale

Illustration d'un système d'irrigation au goutte à goutte israélien (Crédit : Facebook)
Illustration d'un système d'irrigation au goutte à goutte israélien (Crédit : Facebook)

L’industrie de la technologie agricole israélienne, surnommée Agritech, est en pleine croissance, avec une explosion du nombre d’entreprises, une variété d’innovations, et un financement constituant une part énorme de l’investissement Agritech global, d’après un nouveau rapport.

Le rapport de Start-Up Nation Central, une association qui cherche à connecter les entreprises, les gouvernements, et les organisations du monde entier à des solutions innovantes en Israël, cible l’agriculture intelligente, un secteur qui croît plus de trois fois plus rapidement que d’autres sous-secteurs Agritech.

Pendant le premier semestre de 2017, le secteur Agritech israélien, qui traite spécifiquement des technologies utilisées dans les fermes, a levé 7 % de la valeur d’investissement mondiale dans ce type de technologies.

Ce niveau de financement est important, notamment pour un pays de la taille d’Israël, où les entrepreneurs Agritech doivent chercher des démonstrations de faisabilité globales sur de vastes terres agricoles à l’étranger, car environ deux tiers du territoire de l’Etat juif est désertique, avec seulement 14 % de terre arable.

Le professeur Eugene Kandel, président de Start-Up Nation Central. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le professeur Eugene Kandel, président de Start-Up Nation Central. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’agriculture intelligente est définie comme étant un matériel et des solutions basés sur les données qui optimisent l’efficacité des ressources et le rendement des cultures. La croissance du modèle « de la ferme au consommateur », des récoltes spéciales, des machines et de la robotique, de la sécurité alimentaire et des sources alternatives de protéines est également notable.

Parmi les 460 entreprises Agritech israéliennes actives suivies par Start-Up Nation Central, plus de 25 % ont été fondées au cours des cinq dernières années, et 50 % au cours des dix dernières, indiquant un secteur qui, malgré ses racines historiques dans le mouvement du Kibboutz collectiviste israélien, est caractérisé par un boom de nouvelles entreprises et de nouvelles innovations.

« En mobilisant l’innovation et le talent dans le secteur high-tech avec des décennies d’expérience en termes de réponse aux défis de l’agriculture, le secteur Agritech israélien devient une force à ne pas sous-estimer », a déclaré le professeur Eugene Kandel, qui préside Start-Up Nation Central.

Les solutions d’agriculture intelligente israéliennes en matière d’algorithmes d’apprentissage machine et d’analyses de métadonnées sont déployées pour analyser le sol, l’eau et le tissu végétal ; des capteurs sans fil solaires sont utilisés dans la surveillance des cultures ou du bétail et l’agriculture de précision ; des capteurs fixés à des drones pour l’analyse des champs ; et des systèmes d’irrigation intelligents ultra-sensibles évaluent les conditions des récoltes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...