Le leader brésilien fustige les critiques d’Israël avant l’arrivée de Netanyahu
Rechercher

Le leader brésilien fustige les critiques d’Israël avant l’arrivée de Netanyahu

Jair Bolsonaro a salué l'importance des technologies israéliennes et dit que ceux qui critiquent le dialogue avec Jérusalem "n'ont rien fait, excepté détruire et voler" le pays

Le président-élu brésilien, au centre, à Brasilia, le 11 décembre 2018. (Crédit : AP/Eraldo Peres)
Le président-élu brésilien, au centre, à Brasilia, le 11 décembre 2018. (Crédit : AP/Eraldo Peres)

Le président du Brésil Jair Bolsonaro a rejeté les critiques et célébré les liens naissants avec Israël jeudi, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu était en route pour le Brésil où il assistera à la cérémonie d’investiture du nouveau leader.

Jair Bolsonaro a déclaré que ceux qui protestaient contre sa volonté de développer des liens plus profonds avec Israël n’ont rien fait jusqu’à présent pour aider le Brésil, le plus grand pays d’Amérique latine.

« Il n’y a aucune raison de critiquer ce dialogue entre nos nations, et en particulier quand les critiques viennent de ceux qui n’ont rien fait d’autre que de détruire et voler le pays », a dit Bolsonaro sur Twitter.

Il a ajouté que le Brésil s’intéressait aux services technologiques dans lesquels Israël est un leader mondial, se référant probablement aux technologies agricoles et à la cyber-sécurité.

« Nous voulons le meilleur pour le Brésil », a-t-il écrit.

Ces propos ont été tenus peu de temps après que Netanyahu a évoqué les liens à tisser avec le Brésil alors qu’il montait dans l’avion l’emmenant à Rio de Janiero pour assister à l’investiture de Bolsonaro, la semaine prochaine.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu prend la parole lors d’une conférence organisée par le quotidien financier Globes à Jérusalem, le 19 décembre 2018. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

« Je suis heureux que nous puissions ouvrir une nouvelle ère dans la relation d’Israël avec cette super-puissance », a-t-il dit, décrivant le Brésil comme « une nation vaste qui représente un potentiel tout aussi vaste pour Israël, que ce soit notamment aux niveaux économique, sécuritaire et diplomatique ».

Il a également déclaré que Bolsonaro prônait des « changements profonds » dans les relations bilatérales.

Bolsonaro a expliqué jeudi qu’il était impatient de s’entretenir avec Netanyahu pour évoquer l’élargissement des liens et qu’il considérait qu’il s’agissait d’un moment de « sans précédent dans notre histoire ».

Le soutien fervent apporté par Bolsonaro à Israël a été salué par l’importante population évangélique du pays. Mais l’homme fort a également été critiqué en raison de sa promesse de relocaliser l’ambassade du Brésil de Tel Aviv à Jérusalem et de fermer la mission palestinienne à Brasilia.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...