Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Le maire d’Elad distribue des cigarettes à des mineurs lors d’une fête de Pourim

Yisrael Porush a été filmé en train de donner des cigarettes à de jeunes adolescents ; il s'est justifié en expliquant aux médias qu'il s'agit de prix gagnés lors d'un quiz

Le maire d'Elad, Yisrael Porush, distribuant des cigarettes à des enfants lors d'une fête de Pourim, le 7 mars 2023. (Crédit : Twitter ; utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le maire d'Elad, Yisrael Porush, distribuant des cigarettes à des enfants lors d'une fête de Pourim, le 7 mars 2023. (Crédit : Twitter ; utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Le maire de la ville ultra-orthodoxe d’Elad a distribué des cigarettes à des adolescents mardi lors d’une fête publique organisée pour célébrer la fête de Pourim.

Yisrael Porush a été filmé en train de donner des cigarettes à des mineurs. La vidéo a ensuite été publiée sur les réseaux sociaux.

On y voit un groupe d’adolescents s’agglutinant autour d’Yisrael Porush alors qu’il distribue des cigarettes en leur disant « il y en a assez pour tout le monde ».

S’adressant par téléphone à la chaîne publique israélienne Kan, Porush a déclaré qu’il y avait eu un jeu de questions-réponses lors de l’événement auquel il avait participé et que toute personne ayant donné une bonne réponse avait reçu une cigarette en guise de récompense.

Lorsqu’on lui a demandé d’expliquer pourquoi il avait distribué des cigarettes à des enfants de moins de 18 ans, ce qui, selon Kan, est illégal en Israël, l’appel téléphonique a été coupé.

Porush est le fils de Meïr Porush, actuel ministre du gouvernement et membre du parti Yahadout HaTorah. Il est maire depuis 2013.

Donner des cigarettes aux enfants est une coutume courante à Pourim dans les communautés ultra-orthodoxes.

Le jour de la fête, les enfants se déguisent pour l’occasion. La tradition veut que les enfants renversent l’ordre naturel des choses. Par exemple, dans certaines écoles, les enfants jouent le rôle des enseignants pendant une journée avant la fête.

Dans le même esprit, il est admis, par certains pans de la communauté haredi, que les enfants s’essaient à fumer, une habitude d’adulte. Cette pratique est largement considérée comme une exception aux règles.

L’année dernière, le ministère de la Santé a lancé une campagne ciblant cette coutume, avertissant que de nombreux enfants ayant essayé de fumer à l’occasion de Pourim finissaient par devenir dépendants à vie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.