Le Palestinien de 11 ans qui a poignardé un garde à la tête : « Je voulais mourir en martyr »
Rechercher

Le Palestinien de 11 ans qui a poignardé un garde à la tête : « Je voulais mourir en martyr »

Le plus jeune terroriste de la vague d’attaque explique pourquoi lui et son cousin ont tenté de tuer un Juif dans le tramway de Jérusalem il y a deux semaines

Les enquêteurs sur les lieux d'une attaque dans le tramway dans le quartier nord de Jérusalem de Pisgat Ze'ev, le 10 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Les enquêteurs sur les lieux d'une attaque dans le tramway dans le quartier nord de Jérusalem de Pisgat Ze'ev, le 10 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le service de sécurité du Shin Bet a publié mercredi la transcription de deux cousins âgés de 11 et 14 ans de Jérusalem Est qui ont effectué une tentative d’attaque au poignard il y a deux semaines et ont légèrement blessé un garde du tramway.

L’enfant de 11 ans, en sixième à Shuafat, est le plus jeune terroriste arrêté en date de l’actuelle vague de terrorisme palestinien. Il est trop jeune pour pouvoir être inculpé selon l’actuelle loi israélienne, l’adolescent de 14 ans est lui accusé de tentative de meurtre.

Lors de leur interrogatoire, les deux enfants ont déclaré qu’ils ont mené l’attaque comme un acte de vengeance sans le préparer à l’avance et sans aucun encouragement d’adultes.

« J’ai rencontré mon cousin à l’entrée de l’école », a déclaré l’enfant de 11 ans qui n’a pas été nommé.

Il a déclaré qu’ils ont décidé de venger la mort de leur proche, Muhammad Ali, aussi de Shafat, qui a été tué alors qu’il essayait de poignarder un officier de la Police aux Frontières près de la Porte de Damas de la Vieille Ville, le 1er octobre.

“La maitresse a refusé de nous laisser entrer parce que nos parents n’avaient pas payé les frais. Mon cousin m’a dit qu’en chemin vers l’école il voulait poignarder quelqu’un mais n’a pas réussi parce que tous les voyageurs étaient de vieux citoyens », a déclaré l’enfant.

L’adolescent de 14 ans aurait convaincu son plus jeune cousin de mener une attaque. Les deux sont d’abord montés dans un bus à la recherche du moment et de la cible opportuns.

« Nous avons voyagé de Shuafat vers la Porte de Damas afin de poignarder un soldat mais nous ne l’avons pas fait parce que les soldats étaient en groupes et nous n’en avons pas trouvé un seul, s’est souvenu l’enfant de 11 ans. Ensuite, il m’a dit ‘faisons une attaque ensemble pour venger la mort de Muhammad Ali’.

Il a ouvert son sac et m’a montré le couteau. A la Porte de Damas, j’ai acheté une paire de ciseaux et ensuite nous sommes montés dans le tramway à la recherche de Juifs à poignarder ».

Des gardes du tramway sont montés à bord, mais les jeunes ont décidé « de ne pas les poignarder parce qu’ils étaient deux. Plus tard, l’un d’eux est descendu et nous avons immédiatement attaqué celui qui était resté ».

« Je l’ai poignardé à la tête, mon cousin l’a poignardé au torse et à l’estomac jusqu’à ce que le garde me pousse et me tire trois balles dans l’estomac », a déclaré l’enfant de 11 ans.

Les deux cousins avaient décidé qu’ils voulaient mourir comme des shahids, ou martyres, a-t-il expliqué. Lors de l’interrogatoire, le plus jeune a déclaré qu’aucun des membres de leur famille ne connaissait leurs intentions.
« Je voulais mourir comme un shadid, mais maintenant je comprends que j’ai fait une erreur et je suis désolé », a-t-il déclaré.

A la fin de l’interrogatoire, selon el Shin Bet, il a répété : « J’ai fait une erreur. Je veux être dans une école comme n’importe quelle personne normale. Je ne veux plus résister à l’occupation ».

Le cousin plus agé a avoué rapidement dans son interrogatoire, mais il a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de tuer quelqu’un.

« Je ne voulais pas tuer. Je voulais blesser l’habitant de colonie qui a brûlé Mohamrmed Abu Khdeir. Ils ont dit (le terroriste dans ce cas) était retardé mentalement et ils l’ont renvoyé chez lui. Alors je suis mineur, et je devrais aussi aller chez moi, » peut-on l’entendre dire sur l’enregistrement diffusé par la Deuxième Chaîne.

La maison de l'adolescent Mohammed Abu Khdeir (Crédit : Elhanan Miller/Times of Israel)
La maison de l’adolescent Mohammed Abu Khdeir (Crédit : Elhanan Miller/Times of Israel)

L’adolescent fait référence au jeune de 16 ans Mohammed Abu Khdeir, qui a été enlevé et brûlé le 2 juilet 2014, par des terroristes juifs présumés en vengeance au meurtre des trois adolescents par des terroristes du Hamas en Cisjordanie trois semaines plus tôt.

Le procès est en cours et le suspect principal, Yosef Ben-David, insiste sur son droit à garder le silence. L’avocat de Ben-David maintient que son client est dément.

Le plus vieux cousin a ajouté : « Les Israéliens nous occupent et je suis en colère de ce qui se passe à Gaza. Je voulais me venger des Juifs qui me torturent ».

Interrogé pourquoi il n’a pas essayé de poignarder un des passagers sur le tramway, il a déclaré : « Les Juifs dans le tramway étaient seulement des personnes âgées et des femmes, c’est honteux de les poignarder ».

Abdallah Alkam, l’oncle des deux cousins palestiniens, avait déclaré à la Deuxième Chaîne que les membres de la famille ne pensaient pas que des enfants aussi jeunes étaient capables de mener de telles attaques.

« Cet enfant n’avait aucune intention de faire du mal à quelqu’un ou de faire couler le sang. Il ne voulait pas faire cela, il allait seulement à l’école. Vous ne trouverez pas de couteaux dans leurs sacs de classe, seulement des stylos et des cahiers ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...