Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Le Premier ministre et Smotrich sont « déconnectés de la réalité » – économistes

Un groupe de centaines d'économistes a qualifié la réponse de Netanyahu et du ministre des Finances au rapport de l'agence de notation Moody's "d'extrêmement inquiétante"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le ministre des Finances Bezalel Smotrich arrivant à une réunion du cabinet au Bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 23 février 2023. (Crédit : Alex Kolomoisky/Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le ministre des Finances Bezalel Smotrich arrivant à une réunion du cabinet au Bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 23 février 2023. (Crédit : Alex Kolomoisky/Pool)

Des économistes et hommes d’affaires israéliens ont critiqué dimanche le gouvernement pour ses projets largement controversés de réforme du système judiciaire, après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Finances Bezalel Smotrich ont semblé minimiser la décision de la principale agence de notation Moody’s d’abaisser les perspectives économiques d’Israël de « positives » à « stables ».

Le groupe de centaines d’économistes, qui avait publié en janvier une « lettre d’urgence » avertissant que le projet de refonte radicale pourrait avoir de graves implications pour l’économie, a critiqué la réponse de Netanyahu et de Smotrich à la décision de Moody’s, la qualifiant « d’extrêmement inquiétante et déconnectée de la réalité ».

Dans leur réponse commune, Netanyahu et Smotrich ont déclaré samedi que « les analystes de l’agence de notation Moody’s reconnaissent à juste titre la force de l’économie israélienne dans tous les indices et le leadership économique correct et responsable que nous menons, avec la gestion judicieuse des dépenses publiques et l’avancement des réformes encourageant la croissance ».

« La préoccupation des analystes de Moody’s concernant la controverse publique et son effet sur la stabilité politique et économique d’Israël est naturelle pour ceux qui ne connaissent pas la force de la société israélienne », peut-on lire dans la déclaration, qui ajoute « qu’avec l’aide de Dieu, l’économie restera forte ».

Les économistes ont déclaré que la réponse du Premier ministre et de son ministre des Finances s’attribuait le mérite des réalisations du gouvernement précédent, « telles que la réduction du déficit et l’adoption d’importantes réformes, en plus de se vanter de promesses non fondées qui ont été répétées et exprimées pendant de nombreuses années, et surtout, elle ignore le contenu de l’avertissement ».

La lettre des économistes indique qu’il est « étrange » que Netanyahu et Smotrich semblent tirer une certaine fierté du rapport de Moody’s, puisque « les points positifs du rapport concernent la capacité de la société israélienne à s’opposer aux mesures du gouvernement, alors que tous les points négatifs concernent les projets du gouvernement ».

Ils ont exhorté la coalition à « mettre de côté son plan [de réforme] raté » et à « revenir à la réalité ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.