Rechercher

Le Shin Bet démantèle une cellule du Hamas à l’origine d’attentats en Cisjordanie

L'agence de sécurité a affirmé qu'une "escouade militaire" a tiré sur des véhicules sous la direction d'agents terroristes à Gaza

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le président du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, à droite, sur les lieux d'une fusillade près de la ville de Huwara, dans le nord de la Cisjordanie, le 8 septembre 2022. (Crédit : Conseil régional de Samarie)
Le président du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, à droite, sur les lieux d'une fusillade près de la ville de Huwara, dans le nord de la Cisjordanie, le 8 septembre 2022. (Crédit : Conseil régional de Samarie)

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a révélé vendredi que Tsahal a arrêté les membres d’une cellule terroriste présumée du Hamas, responsables d’une attaque par balles contre des voitures israéliennes dans le nord de la Cisjordanie au début du mois.

Lors de l’attaque du 9 septembre, un Israélien a été légèrement blessé des suites de coups de feu tirés sur son véhicule alors qu’il circulait près du village palestinien de Huwara.

Le Shin Bet a déclaré que la cellule du Hamas, dirigée par des membres du groupe terroriste dans la bande de Gaza, a ouvert le feu, tirant au moins 11 balles sur deux voitures israéliennes.

Plusieurs suspects arrêtés ces dernières semaines auraient dit aux interrogateurs du Shin Bet qu’ils étaient impliqués dans l’attaque, a déclaré l’agence de sécurité intérieure. Des armes à feu, prétendument utilisées dans la fusillade, ont également été saisies.

« L’enquête est toujours en cours, mais d’après toutes les informations dont nous disposons, une escouade militaire du Hamas, dirigée par des agents du Hamas de la bande de Gaza, est responsable de l’attaque », a déclaré le Shin Bet.

Le Shin Bet a également révélé vendredi que les forces de sécurité avaient arrêté un Palestinien de 16 ans qui aurait tiré sur une implantation du sud de la Cisjordanie, la semaine dernière.

Armes à feu prétendument utilisées par une cellule du Hamas lors d’une attaque par balles contre des voitures israéliennes près du village de Huwara, en Cisjordanie, le 22 septembre 2022. (Crédit : Shin Bet)

L’adolescent de la ville d’az-Zubaidat est accusé d’avoir tiré sur l’implantation de Carmel jeudi dernier, blessant modérément un étudiant en yeshiva.

Il aurait également déclaré aux enquêteurs qu’il était lié à l’attaque, a déclaré le Shin Bet, en précisant que les armes utilisées ont été saisies.

Ces derniers mois, des hommes armés palestiniens ont pris pour cible de nombreux postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité en Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

Une fenêtre brisée dans une yeshiva de l’implantation de Carmel, suite à une fusillade, dans le sud de la Cisjordanie, le 15 septembre 2022. (Crédit : Autorisation)

Jeudi, Tsahal a déclaré avoir récemment arrêté quatre Palestiniens soupçonnés d’avoir tiré sur l’implantations d’Efrat, en Cisjordanie, en juillet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...