Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Les Émirats arabes unis donnent 3 M de $ pour réhabiliter Huwara

Le président émirati Mohammed ben Zayed Al-Nahyane a promis de l'argent pour réparer les bâtiments et les biens endommagés lors du saccage de la ville palestinienne du mois dernier

Le cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier des Émirats arabes unis, au palais présidentiel d'Ankara, en Turquie, le 24 novembre 2021. (Crédit : AP Photo/Burhan Ozbilici/Dossier)
Le cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier des Émirats arabes unis, au palais présidentiel d'Ankara, en Turquie, le 24 novembre 2021. (Crédit : AP Photo/Burhan Ozbilici/Dossier)

Le président des Émirats arabes unis, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, a ordonné que 3 millions de dollars soient alloués à la réhabilitation de la ville palestinienne de Huwara, en Cisjordanie, où des extrémistes ultra-nationalistes israéliens se sont déchaînés le mois dernier pour se venger d’un attentat terroriste meurtrier qui a tué deux jeunes frères israéliens.

L’argent servira à réparer les bâtiments endommagés ainsi que « les personnes affectées par les récents événements », a indiqué jeudi l’agence de presse officielle Wam.

L’aide émiratie s’inscrit « dans le cadre des efforts humanitaires d’Abou Dhabi visant à soutenir le peuple palestinien frère », selon Wam.

Selon Wajeh Odeh, membre de la municipalité de Huwara, plus de 100 voitures ont été incendiées et 30 maisons brûlées ou endommagées.

Il s’agit d’une expression « authentique » du soutien « ferme et sans faille » des Émirats au peuple palestinien, a pour sa part affirmé Anwar Gargash, le conseiller du président émirati.

Le journal The National, basé à Londres, a rapporté que le département a tenu une réunion pour discuter des fonds avec une délégation palestinienne comprenant le maire de Huwara. Il n’a pas précisé la date de la réunion.

Quelques heures après que deux jeunes frères israéliens ont été tués par un terroriste palestinien alors qu’ils traversaient en voiture Huwara, au sud de Naplouse, le 26 février, des centaines d’extrémistes ultra-nationalistes se sont déchaînés dans la ville, brûlant des maisons, des voitures et des vitrines, et agressant des Palestiniens, faisant de nombreux blessés et tuant un Palestinien dans des circonstances encore incertaines.

Le général en charge des soldats de Tsahal en Cisjordanie a déclaré que les extrémistes ultra-nationalistes avaient mené un « pogrom ».

Des résidents d’implantations regardant des voitures et des maisons qu’ils ont incendiées dans la ville de Huwara, en Cisjordanie, le 26 février 2023. (Crédit : Twitter)

Les Émirats arabes unis, qui représentent la Ligue arabe au Conseil de sécurité des Nations unies, ont demandé une réunion d’urgence du forum à la suite de l’attentat, dans un contexte de violence croissante en Cisjordanie.

Quelques jours plus tard, le ministre des Finances, Bezalel Smotrich, a suscité l’indignation en appelant à « anéantir » Huwara. Face à la condamnation locale et internationale, il s’est ensuite rétracté.

À ce moment, les Émirats arabes unis avaient publié une déclaration condamnant les « commentaires racistes » de Smotrich et affirmant leur « rejet de toutes les pratiques et de tous les comportements qui contredisent les valeurs et les principes moraux et humains ».

Dimanche, des responsables israéliens ont démenti un reportage de la Douzième chaîne selon lequel les Émirats arabes unis avaient l’intention de suspendre certains achats de matériel de défense à Israël en raison de certaines actions et déclarations du gouvernement israélien.

Selon le reportage non sourcé, les Émirats arabes unis auraient pointé du doigt les commentaires incendiaires et le comportement des ministres d’extrême-droite Itamar Ben Gvir et Smotrich, ainsi que les récentes violences en Cisjordanie et le saccage de Huwara. Ben Gvir, disciple de feu le rabbin raciste Meïr Kahane, est le ministre de la Sécurité nationale.

La Douzième chaîne a cité Al-Nahyan. « Tant que nous n’aurons pas la certitude que le Premier ministre Netanyahu a un gouvernement qu’il peut contrôler, nous ne pourrons pas travailler ensemble. »

Les Émirats arabes unis ont aussi condamné les opérations lancées ces derniers mois par Tsahal en Cisjordanie, notamment à Jénine et Naplouse.

Près de 2,9 millions de Palestiniens vivent en Cisjordanie. Environ 475 000 résidents d’implantations y habitent aussi dans des implantations considérées comme illégales par le droit international.

Les opérations de Tsahal ont permis de procéder à plus de 2 500 arrestations lors de raids quasi quotidiens. Elles ont également fait plus de 81 morts parmi les Palestiniens début de l’année – la plupart dans des affrontements avec des soldats, mais certains dans des circonstances plus douteuses qui font l’objet d’une enquête par Tsahal.

Le Bureau du Premier ministre a publié un ferme démenti, qualifiant le reportage de « sans fondement » et affirmant qu’Israël et les Émirats arabes unis entretenaient constamment « des contacts diplomatiques fructueux… y compris aujourd’hui ». Le ministère des Affaires étrangères a publié une déclaration similaire, qualifiant les relations de « solides ».

Israël et les Émirats arabes unis ont normalisé leurs relations dans le cadre des Accords d’Abraham de 2020.

Bien qu’en janvier le Bureau de Netanyahu ait confirmé qu’il effectuerait une visite officielle aux Émirats arabes unis, prédisant même qu’elle pourrait avoir lieu dès la fin du mois, aucun voyage de ce type ne s’est encore concrétisé. Depuis son retour au pouvoir au début de l’année, le Premier ministre n’a pas non plus été invité par le président américain Joe Biden. Ces deux voyages seraient suspendus en raison du malaise croissant que suscite le gouvernement de droite radicale de Netanyahu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.