Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Herzog: Israël ne s’arrêtera pas avant le retour chez eux de tous les otages de Gaza

Le président Isaac Herzog lors d'une cérémonie en l'honneur d'Amir Yaron, dont le mandat vient d'être prolongé pendant encore cinq ans, à la résidence du président de Jérusalem, le 18 décembre 2023. (Crédit :Chaim Goldberg/FLASH90)
Le président Isaac Herzog lors d'une cérémonie en l'honneur d'Amir Yaron, dont le mandat vient d'être prolongé pendant encore cinq ans, à la résidence du président de Jérusalem, le 18 décembre 2023. (Crédit :Chaim Goldberg/FLASH90)

Le président Isaac Herzog s’est réjoui du retour de deux otages qui ont été secourus par l’armée lors d’un raid à Rafah, dans la bande de Gaza, qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi. Il a invoqué l’érudit juif Maïmonide qui, au Moyen-Age, avait dit que « il n’y a pas de plus grande mitzvah que la rédemption des captifs ».

« Je rends hommage à tous ceux qui ont permis à Fernando et à Luis de revenir chez eux dans le cadre d’une opération de sauvetage audacieuse. Nous continuerons à faire tout notre possible pour ramener tous les otages dans leurs foyers », a ajouté Herzog.

Il y aurait encore 130 otages qui avaient été kidnappés par le Hamas, le 7 octobre, à Gaza – tous ne seraient plus en vie – après que 105 civils ont été relâchés lors d’une trêve qui avait duré une semaine, à la fin du mois de novembre. Quatre captives avaient retrouvé la liberté avant cette pause dans les combats. Trois otages ont été secourus par l’armée – en comptant les deux qui ont recouvré la liberté aujourd’hui – et les dépouilles d’onze captifs ont été retrouvées, notamment les corps sans vie de trois Israéliens qui ont accidentellement été tués par l’armée. Tsahal a confirmé la mort de 29 otages qui se trouvent encore dans les geôles du Hamas, citant de nouveaux renseignements et autres informations recueillis par les soldats qui sont sur le terrain, au sein de l’enclave côtière.

Une personne est encore portés-disparue depuis le 7 octobre, et son sort est indéterminé.

Le Hamas détient aussi les corps sans vie de deux soldats tués au combat en 2014 dans la bande, Oron Shaul et Hadar Goldin. Il garde aussi en captivité deux civils, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui seraient encore en vie. Ils avaient été capturés après être entrés dans la bande de leur propre gré, en 2014 et en 2015 respectivement.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.