Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Le directeur du CAIR se dit « heureux » d’avoir vu les Gazaouis « briser le siège » le 7 octobre

Nihad Awad, directeur exécutif national du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), lors d'une conférence de presse, à Washington, le 30 janvier 2017. (Crédit : AP Photo/Alex Brandon)
Nihad Awad, directeur exécutif national du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), lors d'une conférence de presse, à Washington, le 30 janvier 2017. (Crédit : AP Photo/Alex Brandon)

Le fondateur et directeur exécutif du Conseil sur les relations américano-islamiques a déclaré le mois dernier qu’il avait été « heureux » de voir les habitants de Gaza « briser le siège » le 7 octobre, quand des milliers de terroristes dirigés par le Hamas ont franchi la frontière entre Gaza et Israël, massacré 1 200 personnes et pris environ 240 otages.

« Le 7 octobre, les habitants de Gaza ont seulement décidé de briser le siège – les murs du camp de concentration », a déclaré Nihad Awad dans un discours prononcé lors de la convention des Musulmans américains pour la Palestine (AMP) à Chicago le mois dernier.

« Et oui, j’étais heureux de voir les gens briser le siège, casser les chaînes et entrer librement sur leurs terres, sur lesquelles ils n’étaient pas autorisés à entrer », a-t-il ajouté.

« Et oui, la population de Gaza a le droit de se défendre, et oui, Israël, en tant que puissance occupante, n’a pas ce droit. »

« Gaza a transformé de nombreux esprits à travers le monde, y compris chez ceux qui ne sont pas musulmans. Quelle est la foi qu’ont ces gens ? Ils sont reconnaissants, ils n’ont pas peur. »

« Israël ne leur a pas fait peur parce qu’ils savaient que leur paradis est à Gaza et que, s’ils voulaient mourir, ils iraient dans un autre paradis. »

« C’est la foi du peuple de Gaza. C’est pourquoi Gaza et la population de Gaza ont pu transformer tous ceux qui nous regardent. »

Il a aussi affirmé que les Gazaouis « avaient été victorieux ».

Quatre jours après le 7 octobre, le CAIR a publié une déclaration affirmant que « cibler les civils est une erreur, qu’ils soient Palestiniens, Israéliens, Américains ou de toute autre nationalité ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.