Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Un cargo touché par un missile des rebelles yéménites Houtis

Un cargo Maersk au large de Dubaï, le 4 juin 2022. (Crédit : Karim SAHIB / AFP)
Un cargo Maersk au large de Dubaï, le 4 juin 2022. (Crédit : Karim SAHIB / AFP)

Le Commandement central américain a fait savoir qu’un cargo, le Maersk Hangzhou, a été la cible d’une frappe au missile alors qu’il traversait la mer Rouge. Ce serait la première attaque réussie depuis la mise en place, il y a dix jours, d’une coalition internationale chargée de patrouiller dans cette voie maritime majeure.

Un navire de guerre américain, l’USS Gravely, a abattu deux missiles balistiques supplémentaires alors qu’il répondait à un appel de détresse aux côtés de l’USS Labboon, ont précisé les militaires.

Les missiles ont été tirés depuis une partie du Yémen qui est contrôlée par le groupe des rebelles Houthis qui sont soutenus par l’Iran et qui ont lancé des frappes contre presque une vingtaine de navires commerciaux pour tenter d’étouffer le trafic qui traverse le détroit de Bab al Mandeb qui relie la mer Rouge à l’Océan indien.

Selon le Centcom, il n’y a pas eu de blessé sur le cargo Maersk, qui a pu continuer son voyage.

Selon les données disponibles, ce navire danois, qui bat pavillon singapourien, était parti de Singapour pour se rendre à Port Saïd, en Égypte.

Cette attaque a eu lieu 24 heures après que le Danemark a rejoint la coalition internationale qui a été établie pour patrouiller dans la mer Rouge et pour déjouer de telles agressions.

Le HMS Diamond lance un missile Sea Viper pour abattre un drone sur la mer Rouge, une image diffusée par la Royal Navy. (Crédit : Royal Navy/Ministry of Defence via AP, File)

Maersk, qui fait partie des plus grands transporteurs maritimes dans le monde, a récemment indiqué que l’entreprise allait reprendre ses itinéraires les plus efficaces, qui comprennent la mer Rouge, réagissant apparemment à la formation de la coalition. Cela faisait plusieurs semaines que les bateaux passaient par le Cap de bonne espérance, en Afrique, pour éviter les attaques des Houthis.

Les Houthis ont menacé d’attaquer les vaisseaux qui, selon eux, sont à destination ou en provenance d’Israël en représailles contre la campagne militaire menée par l’État juif contre le groupe terroriste islamiste palestinien à Gaza.

Mais ce sont apparemment tous les navires qui sont finalement visés et des cargos ou des pétroliers battant pavillon norvégien ou libérien ont été frappés par des tirs de missile ou agressés.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.