Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Londres : Waters reprend sa tenue nazie, brièvement abandonnée suite au tollé

De hauts responsables politiques britanniques critiquent l'ex-leader des Pink Floyd, qui fait l'objet d'une enquête pour sa tenue évoquant celle d’un officier SS à Berlin

Roger Waters sur scène, à Berlin, en mai 2023. (Crédit : Capture d'écran Twitter ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Roger Waters sur scène, à Berlin, en mai 2023. (Crédit : Capture d'écran Twitter ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Roger Waters a repris son numéro de dictateur fasciste lors de ses concerts cette semaine à Londres, après avoir brièvement renoncé à porter son costume ressemblant à celui d’un officier SS.

Waters a porté la tenue de cuir et le brassard rouge, censé ressembler à un uniforme nazi ou Waffen-SS, lors des concerts donnés mardi et mercredi soir à l’O2 Arena, dans le nord de Londres, a rapporté la chaîne de télévision britannique ITV.

La semaine dernière, Waters a abandonné sa tenue fasciste, qui a longtemps fait partie des spectacles de l’ancien bassiste de Pink Floyd, lors d’un concert à Birmingham. Ce changement faisait suite à une controverse concernant l’apparition du costume dans des spectacles en Allemagne, où l’affichage d’images nazies est illégal.

À la suite de plaintes, la police allemande a déclaré qu’elle enquêtait pour savoir si Waters avait enfreint la loi.

« Les éléments de mon spectacle qui ont été remis en question sont très clairement une déclaration d’opposition au fascisme, à l’injustice et au sectarisme sous toutes ses formes », a écrit Waters à propos du tollé suscité. « La représentation d’un démagogue fasciste déséquilibré fait partie de mes spectacles depuis The Wall de Pink Floyd en 1980. »

Michael Gove, secrétaire d’État du gouvernement britannique, a déclaré dans un communiqué que Waters « ne répondait vraisemblablement pas » à l’attente selon laquelle les personnes jouissant d’une grande notoriété publique « se comportent de manière responsable et n’abusent pas de leur tribune ».

Keri Starmer, chef du parti Labour, a déclaré que son parti « se tient aux côtés de la communauté juive et condamne totalement Roger Waters ».

« Beaucoup de gens pensent à Roger Waters parce qu’il est membre de l’un des groupes les plus importants de l’histoire, mais il est aujourd’hui davantage synonyme de diffusion d’un antisémitisme profondément troublant, et c’est pourquoi je pense que ce spectacle ne devrait pas être autorisé à avoir lieu », a déclaré Starmer.

Des protestataires brandissant des drapeaux israéliens ont manifesté devant les lieux qui ont accueilli Waters, notamment l’O2 Arena.

Une femme tenant une pancarte alors qu’elle participe à une manifestation contre un concert de Roger Waters plus tard dans la journée à la Festhalle, à Francfort, en Allemagne, le 28 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Michael Probst)

Le Département d’État américain a déclaré mardi que Waters avait « une longue expérience de l’utilisation de tropes antisémites » et qu’un concert qu’il avait donné à la fin du mois dernier en Allemagne « contenait des images profondément offensantes pour le peuple juif et minimisait la Shoah ».

« Le lobby juif est extraordinairement puissant ici et particulièrement dans l’industrie dans laquelle je travaille, l’industrie de la musique et du rock’n roll », avait déclaré Waters dans une interview de 2013 à propos des États-Unis.

Il a souvent assimilé Israël à l’Allemagne nazie et l’a qualifié d’État d’apartheid, réprimandant les artistes qui incluaient l’État juif dans leurs tournées. Il avait joué dans le village coopératif judéo-arabe de Neve Shalom en 2006.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.