Rechercher

Menaces en Turquie : Bennett promet de protéger les Israéliens dans le monde entier

Les autorités enquêtent sur une tentative d'enlèvement avortée à Istanbul ; Tsahal a donné ordre à tous ses soldats de quitter le pays sans délai

Le Premier ministre Naftali Bennett participant à une réunion de la commission de la Défense et des Affaires étrangères à la Knesset, le 7 juin 2022. (Crédit: Olivier Fitoussi/ Flash90)
Le Premier ministre Naftali Bennett participant à une réunion de la commission de la Défense et des Affaires étrangères à la Knesset, le 7 juin 2022. (Crédit: Olivier Fitoussi/ Flash90)

Israël n’hésitera pas à intervenir à l’étranger pour protéger ses citoyens, a déclaré mardi le Premier ministre Naftali Bennett, alors que se répandaient des rumeurs de complot iranien contre des Israéliens.

Un Israélien aurait indiqué aux autorités d’Istanbul avoir échappé à une tentative d’enlèvement, tandis que d’autres exprimaient leur intention de rester dans ce haut-lieu touristique ou d’autres encore, de maintenir leur projet de voyage en Turquie.

« Ces derniers jours, nous avons eu connaissance de plusieurs tentatives d’action malveillante envers des citoyens israéliens de par le monde », fut la première réaction publique de Bennett à la nouvelle, à l’occasion d’une cérémonie commémorative pour les victimes de la première guerre du Liban.

Les autorités israéliennes ont invité, lundi, les citoyens israéliens à quitter Istanbul sans délai et limiter leurs déplacements à d’autres régions de la Turquie, avertissant que des agents iraniens cherchaient à enlever ou tuer des Israéliens, en représailles à la mort d’officiers iraniens, imputés par Téhéran à Israël.

« Les forces de l’ordre israéliennes font tout ce qui est en leur pouvoir pour contrecarrer ces attaques et neutraliser les agresseurs », a déclaré le Premier ministre. « Nous n’hésiterons pas à agir partout dans le monde, pour venir en aide à nos concitoyens. »

Bennett a pris la parole quelques heures après la publication par Tsahal d’une directive enjoignant à tous ses soldats présents en Turquie de quitter sans délai le territoire turc. L’armée a annulé toutes les autorisations de déplacement et même de correspondance aérienne avec la Turquie.

La Douzième chaine a indiqué que les autorités israéliennes enquêtaient sur la plainte d’un Israélien ayant déclaré avoir échappé à un enlèvement en Turquie. Le ravisseur se serait rapidement approché de la victime, qui serait parvenue à s’enfuir au tout dernier moment.

Cette plainte fait l’objet d’une enquête de la part des autorités israéliennes et turques, déjà à la recherche d’agents iraniens actifs dans le pays, a annoncé mardi la Douzième chaine.

Les autorités israéliennes ont alerté le millier d’Israéliens actuellement en Iran, les invitant à quitter le pays au plus vite.

Les forces de l’ordre et autorités en charge des questions de sécurité seraient très préoccupées par l’attitude de certains Israéliens réticents à quitter le pays, a ajouté la Douzième chaine, sans citer de source.

Des touristes prennent des photos de la mosquée Sainte-Sophie à côté d’une barrière de police à Istanbul, le 14 juin 2022. (Crédit : Ozan Kose/AFP)

Une femme arabe israélienne a déclaré n’avoir aucune intention de partir, assurant se sentir en sécurité en Turquie, dans la mesure où elle parle arabe.

« Israël a peur. Mais ici, on se sent en sécurité », a déclaré une femme en voyage à Istanbul à la Treizième chaine.

La Turquie a rappelé qu’elle était une destination sûre, à l’avant-garde de la lutte contre le terrorisme.

Le ministère turc des Affaires étrangères a relevé que « certains pays » avaient mis en garde les voyageurs contre des dangers, sans mentionner expressément Israël. Il a assuré que les alertes étaient liées à des agissements extérieurs à la Turquie.

Selon la chaîne publique Kan, les diplomates israéliens seraient préoccupés par la déclaration turque, qui minore le danger et pourrait inciter les Israéliens à relâcher leur vigilance.

Des badauds observent un navire de croisière Costa Venezia à Galataport Istanbul, le 6 juin 2022. (Crédit : Yasin Akgul/AFP)

Lundi, le journal Yedioth Ahronoth citait, sous couvert d’anonymat, un responsable des forces de sécurité persuadé que plusieurs « cellules » iraniennes planifiaient des actions contre des touristes israéliens en Turquie.

La Treizième chaine croit savoir qu’un certain nombre d’Israéliens qui se trouvaient à Istanbul ont été rapidement exfiltrés, la semaine passée, par des responsables de la sécurité israélienne persuadés de l’existence d’un complot iranien pour les assassiner. Selon la Treizième chaine, le gouvernement aurait attendu jusqu’à lundi pour avertir le reste de la population afin de permettre aux autorités turques de s’organiser et faire face au problème.

Les tensions entre Israël et l’Iran se sont considérablement accrues ces dernières semaines, suite à l’assassinat d’un officier iranien à Téhéran le mois dernier, aux frappes aériennes contre des cibles liées à l’Iran en Syrie, au discours menaçant des dirigeants iraniens et aux violations croissantes des accords nucléaires par l’Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...