Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Nadav Lapid fera partie du jury du Festival du film français en ligne

Le cinéaste israélien a participé au Festival de Cannes pour son second film, "l'Institutrice" dans la catégorie "séances spéciales"

Un film de Nadav Lapid sera présenté lors du festival du film de Berlin. (Crédit : Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)
Un film de Nadav Lapid sera présenté lors du festival du film de Berlin. (Crédit : Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)

Pour la 5e année, le Festival du film français en ligne va présenter aux internautes du monde entier une sélection de dix longs-métrages récents, français ou belges, des premiers ou deuxièmes films, ainsi que dix court-métrages, a annoncé mardi Ubifrance.

L’organisme chargé de la promotion du cinéma français à l’étranger mettra en ligne ces films, sous-titrés en 13 langues, du 16 janvier au 16 février, disponibles sur la plateforme myfrenchfestival.com et 25 plate-formes partenaires, selon les territoires, dont iTunes dans plus de 90 pays, a précisé l’organisme.

Le jury du festival sera présidé cette année par le réalisateur Michel Gondry (« Eternal sunshine of the spotless mind », « L’écume des jours »…) et compte également le Belge Joachim Lafosse (« A perdre la raison »), l’Israélien Nadav Lapid (« L’institutrice ») et le Mauritanien Abderrahmane Sissako (« Timbuktu »).

Né dans une famille d’artistes, Nadav Lapid a suivi des études d’histoire et de philosophie. Il a travaillé comme journaliste sportif avant d’entreprendre sa carrière cinématographique.

Après avoir tourné trois courts-métrages au cours de ses études à l’école de cinéma Sam Spiegel, il est sélectionné en 2008 à la résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes : il écrit le scénario de son premier long métrage Le Policier, au cours de ce séjour.

Celui qui a rédigé de 4 à 7 ans, une centaine de poèmes, a participé au Festival de Cannes pour son second film, « l’Institutrice » dans la catégorie « séances spéciales ».

Plusieurs prix seront décernés, dont un après un vote des internautes.

Les long-métrages sont gratuits sur certains territoires (Amérique latine, Chine, Inde, Pologne, Russie, Turquie) et payants via des achats par pack (pour 9,99 euros) ou à l’unité (1,99 euro). L’édition de janvier 2014 avait attiré des internautes de 205 pays et quelque 4 millions de visionnages sur le mois du festival.

La sélection des long-métrages en compétition comprend « Hippocrate » de Thomas Lilti — succès commercial et critique de la rentrée en France –, « Comment j’ai détesté les maths » d’Olivier Peyon, « Eastern boys » de Robin Campillo, le film belge « L’étrange couleur des larmes de ton corps » de Hélène Cattet et Mona Achache, « Tirez la langue mademoiselle » d’Axelle Ropert, « Tristesse club » de Vincent Mariette, « Une place sur terre » de Fabienne Godet, « Respire » de Mélanie Laurent et « Vandal » d’Helier Cisterne.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.