Israël démantèle un réseau djihadiste d’Arabes israéliens
Rechercher

Israël démantèle un réseau djihadiste d’Arabes israéliens

Sept résidents de Jaljulia avaient l'intention de partir pour la Syrie pour se battre avec les djihadistes

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Sept Israéliens arabes qui a prévu de se rendre en Syrie pour se battre avec le groupe Etat islamique. Seulement l'un d'eux a réussi à traverser la frontière du plateau du Golan sur un deltaplane en octobre 2015 (Crédit : Les services généraux de sécurité u Shin Bet)
Sept Israéliens arabes qui a prévu de se rendre en Syrie pour se battre avec le groupe Etat islamique. Seulement l'un d'eux a réussi à traverser la frontière du plateau du Golan sur un deltaplane en octobre 2015 (Crédit : Les services généraux de sécurité u Shin Bet)

Les services de sécurité ont récemment arrêté un groupe de six Arabes israéliens qui avaient planifié de partir pour la Syrie avec l’intention de combattre avec le groupe radical de l’Etat islamique. Le septième membre du groupe a réussi à traverser la frontière israélo-syrienne dans les hauteurs du Golan en deltaplane.

Dans un communiqué mercredi, le service de sécurité du Shin Bet a déclaré que les six suspects, tous des résidents de la ville du nord israélo-arabe de Jaljulia, avaient prévu depuis des mois de se rendre en Syrie.

Mercredi, le procureur du district a déposé des actes d’accusation contre les hommes, qui sont accusés d’avoir été en contact avec un agent ennemi, d’avoir comploté pour commettre un crime, d’avoir essayé de se rendre dans un Etat ennemi, et assistance pour un voyage dans un Etat ennemi.

Le septième membre du groupe, Nadal Hamad Salah Salah, 23 ans, a volé avec un deltaplane à travers la frontière du plateau du Golan et en Syrie le 24 octobre, déclenchant une enquête approfondie des services de sécurité.

À la suite de l’enquête initiale, plus tard le même soir, les deux frères ont été arrêtés, Jihad Nadal Yousef Hagala, 26 ans, et Achab Nadal Yousel Hagala, 22 ans.

Les frères étaient connus des services de police comme étant des partisans du groupe Etat islamique, a précisé le Shin Bet.

Le frère aîné, Jihad, a passé six mois en Syrie en 2013 et combattu avec l’EI et a été arrêté après son retour en Israël. Il a été jugé, condamné à la prison et libéré en novembre 2014.

Pendant l’enquête, il est apparu que les frères avaient aidé Salah à partir pour la Syrie pour rejoindre l’EI, précise l’acte d’accusation.

Ces derniers mois, Salah aurait convenu avec Jihad Nadal Yousef Hagala à utiliser des deltaplanes pour se rendre en Syrie.

Les deux frères avaient prévu de voler au-dessus de la frontière parce que Hagala craignait que, en raison de son passé, il serait repéré et arrêté par la sécurité israélienne, s’il essayait de partir de l’aéroport Ben Gurion avec un vol commercial.

Au cours de l’enquête des détails ont émergé sur quatre autres personnes qui prévoyaient également de se joindre à l’Etat islamique : Anas Nadal Yousef Hagala, 19 ans, un troisième frère Hagala ; Mahmad Amin Udah, 28 ans ; Mahmad Jamil Saada Zakgait, 22 ans ; et Adnan Ismail Utmaan Inash, 21 ans.

En plus de communiquer via Internet, depuis plusieurs mois, le groupe s’est rencontré dans la maison de Jihad Hadal et, sous sa direction, a étudié les enseignements religieux quand en réalité il prêchait l’idéologie de l’Etat islamique et la nécessité de soutenir l’organisation djihadiste.

Mahmad Udah et Anas Hagal avaient l’intention de se rendre, via la Turquie, comme l’a fait Mahamad Zakgait et Adnaan Anash. Jihad Hadal et Salah avaient également mis au point le plan de deltaplane pour éviter les problèmes de sécurité possibles à l’aéroport.

Les six avaient prévu de se rencontrer en Syrie.

Cependant, deux membres du groupe, Adnaan Anash et Mahmad Zakgati, ont abandonné l’idée parce qu’ils étaient inquiets des voies terrestres précaires de la Turquie vers la Syrie et parce qu’ils craignaient que leurs parents ne les laissent pas y aller.

Pendant le mois d’octobre, Anas Hagalah et Mahmad Udah sont partis de la Turquie pour aller vers la Syrie.

Les deux ont essayé d’organiser une manière d’entrer en Syrie avec les membres de l’EI là-bas, mais le lien n’a pas fonctionné et ils sont rentrés en Israël.

Pendant ce temps, Salah et le Jihad Hadal sont allés au Golan pour traverser la frontière avec le deltaplane, mais en raison d’un problème technique, la tentative a échoué et ils sont rentrés chez eux.

Finalement, sur six hommes un seul – Salah – a réussi à se rendre en Syrie.

Le Shin Bet a déclaré que le franchissement de la frontière en Syrie pour rejoindre l’Etat islamique constitue une menace immédiate pour la sécurité nationale et beaucoup d’efforts sont faits pour empêcher les citoyens israéliens de quitter la Syrie.

Récemment trois résidents de la ville de Yafia en Basse Galilée, les partisans de l’Etat islamique, ont avoué avoir planifié des attaques en Israël, a ajouté le Shin Bet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...