Rechercher

Un homme d’affaires tué à Rehovot ; un ressortissant érythréen tué à Tel Aviv

La police pense que le meurtre à Rehovot est liés aux dettes contractées par la victimes ; l'Erythréen tué à Tel Aviv aurait été impliqué un conflit criminel

Le promoteur immobilier Eldad Peri à Jérusalem, le 26 février 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le promoteur immobilier Eldad Peri à Jérusalem, le 26 février 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un homme d’affaires du secteur de l’immobilier a été abattu vendredi matin à l’extérieur d’une synagogue dans la ville de Rehovot, dans le centre d’Israël. La police pense que l’homme était endetté. Dans un autre incident, un ressortissant érythréen a été tué par balle dans le sud de Tel Aviv vendredi matin dans un conflit présumé entre criminels.

Selon les médias israéliens, une première enquête de police a indiqué que l’homme de 44 ans avait garé sa voiture à côté d’une synagogue dans la rue Mordehai Bashist à Rehovot. Après que l’homme est sorti de son véhicule, un assassin s’est approché de lui, a confirmé son identité et l’a abattu à bout portant.

Selon des témoins oculaires, l’assassin a ensuite pris la fuite à moto. Il a été confirmé par la suite que la victime était un homme d’affaires immobilier bien connu, Eldad Peri.

« L’homme blessé gisait inconscient sur le parking, souffrant de blessures par balle », a déclaré l’ambulancier du Magen David Adom, Alon Cohen. « Nous avons effectué des examens médicaux mais il ne présentait plus de signes vitaux et il n’y avait plus rien à faire à part prononcer son décès ».

La police a ouvert une enquête pour meurtre, lancé une chasse à l’homme et mis en place des barrages routiers dans la région.

Selon Haaretz, Peri était criblé de dettes, en partie parce qu’il n’avait pas respecté les garanties données à ses clients. Une procédure de faillite ordonnée par le tribunal aurait été engagée à son encontre.

Selon le reportage, le meurtre aurait été commis en raison des dettes de Peri envers des figures du crime organisé.

Vendredi matin également, un ressortissant étranger a été tué par balle dans le quartier de Neve Shaanan à Tel Aviv.

Les secours ont soigné l’Erythréen grièvement blessé sur place et l’ont emmené à l’hôpital Ichilov, où les médecins ont ensuite constaté son décès.

La police est arrivée sur les lieux et a commencé à enquêter sur les circonstances de l’incident. Selon un communiqué de la police cité par le site d’information Ynet, « le contexte est probablement un conflit local entre criminels ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...