Un homme fonce dans un bloc de béton dans un check-point près de Jénine
Rechercher

Un homme fonce dans un bloc de béton dans un check-point près de Jénine

Aucun blessé n'a été signalé au check-point de Reihan ; le suspect aurait dit aux enquêteurs qu'il voulait mourir

Un homme palestinien a foncé au volant de sa voiture dans un poste de contrôle de Reihan, dans le nord de la Cisjordanie, lors d'une attaque présumée, le 29 avril 2020 (Crédit : Ministère de la défense)
Un homme palestinien a foncé au volant de sa voiture dans un poste de contrôle de Reihan, dans le nord de la Cisjordanie, lors d'une attaque présumée, le 29 avril 2020 (Crédit : Ministère de la défense)

Un Palestinien a foncé avec sa voiture sur un check-point de Jérusalem mercredi soir, dans une attaque terroriste présumée.

Le conducteur s’est approché du point de contrôle de Reihan, près de la ville de Jénine, et les agents de la sécurité lui ont fait signe de ralentir pour procéder à des vérifications.

Au lieu de cela, l’homme a accéléré vers le check-point et foncé dans un bloc de béton, ont indiqué les autorités. Aucun blessé n’a été signalé.

L’homme, originaire du village de Barta, a été arrêté par les forces de sécurité présentes sur place et a dit aux enquêteurs qu’il voulait mourir.

Cet incident survient au lendemain d’une attaque au couteau perpétrée par un terroriste palestinien de 19 ans contre une Israélienne dans la ville de Kfar Saba. La police a déclaré qu’il s’agissait d’un acte terroriste. L’assaillant a été blessé.

Cette attaque était survenue peu après les deux minutes de silence observées par les Israéliens à l’occasion de Yom HaZikaron, en souvenir des soldats tombés au combat et des victimes du terrorisme.

La semaine dernière, un agent de la Police des Frontières a été blessé dans une attaque à la voiture-bélier et poignardé à un check-point à l’est de Jérusalem mercredi matin, a déclaré la police.

Selon la police, le terroriste palestinien, qui conduisait une camionnette, a foncé en direction du policier au point de contrôle « Kiyosk » près de l’implantation de Maale Adumim. Il est ensuite sorti du véhicule et a attaqué le policier avec une paire de ciseaux, avant de se faire abattre par d’autres soldats présents sur place.

Un engin explosif a été retrouvé sur les lieux. Selon la police, l’assaillant aurait eu l’intention de la lancer sur les soldats au point de contrôle. La zone a été bouclée jusqu’à ce que les démineurs désamorcent le dispositif explosif.

Les secouristes ont déclaré que le policier, âgé d’une vingtaine d’années, a été modérément blessé au cours de l’attaque. Il a été admis à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem pour y être soigné.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...