Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Un homme prétendant être un réfugié du sud saccage le logement mis à sa disposition

Un habitant de Tel Aviv est assigné à résidence, accusé d’avoir endommagé un appartement prêté aux habitants évacués du sud et volé les biens du propriétaire

Biens qui auraient été volés par un homme se faisant passer pour un évacué du sud d'Israël pour avoir accès à un appartement de Tel Aviv gracieusement mis à la disposition des personnes déplacées par sa propriétaire, le 7 janvier 2023. (Crédit : porte-parole de la police)
Biens qui auraient été volés par un homme se faisant passer pour un évacué du sud d'Israël pour avoir accès à un appartement de Tel Aviv gracieusement mis à la disposition des personnes déplacées par sa propriétaire, le 7 janvier 2023. (Crédit : porte-parole de la police)

Un appartement de Tel Aviv, qui avait été gracieusement mis à disposition des résidents déplacés du sud d’Israël par sa propriétaire, a été saccagé et cambriolé par un suspect qui s’est fait passer pour un évacué du sud, a indiqué la police lundi.

Selon un communiqué de la police, la  propriétaire de l’appartement s’est plainte aux forces de l’ordre que son appartement avait été endommagé et que des objets de valeur y avaient été volés par un résident du sud d’Israël qui vivait là depuis l’attaque terroriste du Hamas il y a trois mois.

La police a indiqué qu’elle avait rapidement identifié le suspect et, après l’avoir interrogé, a découvert qu’il s’agissait d’un habitant de Tel Aviv âgé de 38 ans qui se faisait passer pour une personne déplacée.

Le suspect a été assigné à résidence et soumis à des mesures restrictives, et la police a restitué à la femme les biens qui lui avaient été volés.

Selon le communiqué de la police, la propriétaire de l’appartement se trouvait à l’étranger lorsque la guerre à Gaza a éclaté à la suite des massacres perpétrés par le groupe terroriste du Hamas le 7 octobre, au cours desquels ils ont tué près de 1 200 personnes et en ont pris plus de 240 en otage. À la suite de l’assaut, environ 60 000 habitants des villes proches de la bande de Gaza ont été évacués de leur domicile. Dans le nord d’Israël, quelque 80 000 habitants ont également été déplacés, car Israël est engagé dans des affrontements meurtriers avec le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, soutenu par l’Iran, à la frontière libanaise.

Après avoir vu une annonce d’un groupe coordonnant le logement des personnes évacuées du sud d’Israël, la propriétaire a proposé son appartement qui était inoccupé.

Quelque trois mois plus tard, la femme est rentrée en Israël ; l’homme installé dans son appartement avait déjà quitté les lieux. Lorsqu’elle est rentrée chez elle, elle a trouvé l’appartement gravement endommagé, avec des meubles anciens brûlés et quelque 10 000 shekels d’appareils électroménagers et d’objets de collection manquants.

Dommages dans un appartement de Tel Aviv par un homme se faisant passer pour un évacué du sud d’Israël pour avoir accès à un appartement de Tel Aviv gracieusement mis à la disposition des personnes déplacées par sa propriétaire, 7 janvier 2023. (Crédit : porte-parole de la police)

Depuis l’attaque du 7 octobre et la guerre qui s’en est suivie, plusieurs cas d’Israéliens exploitant la situation à des fins personnelles ont été recensés.

La semaine dernière, trois personnes ont été arrêtées, soupçonnées de s’être fait passer pour des parents d’otages et d’avoir encaissé frauduleusement près de 100 000 shekels de dons. Début novembre, la police a annoncé l’arrestation de quatre suspects accusés d’avoir volé des objets de valeur dans un campement de protestation installé à Tel Aviv par des proches des otages.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.