Un Syrien fait un don au KKL en l’honneur de la bar-mitsva annulée en Italie
Rechercher

Un Syrien fait un don au KKL en l’honneur de la bar-mitsva annulée en Italie

Aboud Dandachi, réfugié musulman vivant au Canada, dit avoir été touché par l'histoire de Ruben Golran et a fait un don de 18 dollars pour planter un arbre en Israël en son honneur

Ruben Golran a bénéficié d'un soutien massif depuis que l'annulation de sa fête de bar-mitsva, à cause du coronavirus. (Crédit : famille Golran via JTA)
Ruben Golran a bénéficié d'un soutien massif depuis que l'annulation de sa fête de bar-mitsva, à cause du coronavirus. (Crédit : famille Golran via JTA)

JTA — Aboud Dandachi n’est pas Juif. Ni Israélien. Ni Italien. Ni atteint de coronavirus.

C’est un musulman d’origine syrienne, qui vit au Canada.

Mais quand il a lu un article de la Jewish Telegraphic Agency, qui racontait comment la bar-mitsva ‘d’un jeune garçon a été annulée à cause du l’épidémie de coronavirus, Dandachi a réagi : il a fait un don de 18 dollars en l’honneur de Ruben Golran à la branche canadienne du Fonds national juif pour planter un arbre en Israël en l’honneur de l’adolescent.

« C’est ce que je sais faire », a dit Dandachi, 43 ans, de Toronto. « J’ai eu des amis au Canada, des amis juifs qui ont des enfants, et ils semblent apprécier. C’est comme cela que je sais comment faire honneur à un évènement. »

Ce n’est pas la première fois que Dandachi a affaire à Israël.

Après avoir fui la Syrie en tant que réfugié en 2013, il a soutenu ouvertement Israël et son Premier ministre, Benjamin Netanyahu. Dandachi, qui s’est installé au Canada en 2017, soutient même le projet de Netanyahu d’annexer certaines parties de la Cisjordanie. Informaticien de profession, Dandachi a fondé une organisation appelée Thank You Am Israel en reconnaissance des efforts israéliens pour l’aide apportée aux réfugiés syriens.

La bar mitzvah de Ruben à Milan la semaine dernière devait accueillir 600 invités. Mais les autorités milanaises ont interdit les grands rassemblements publics en raison de la propagation du coronavirus dans le nord de l’Italie.

A lire : La communauté juive milanaise face à l’épidémie du Coronavirus

Son père, Elia, a déclaré à la JTA qu’il avait été ému par la réaction à la situation difficile de son fils. En plus du cadeau de Dandachi, Golran a entendu parler d’une personne juive de New York qui prévoit d’envoyer une peinture à la famille en l’honneur de la bar-mitsva.

« J’étais en larmes devant mon ordinateur », a déclaré Golran. « De voir qu’un musulman de Syrie a fait don d’un arbre sur notre terre, vous comprenez que c’est quelque chose de spécial, spécial, spécial. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...