Une femme de 52 ans a sans doute fait une réaction allergique au rappel COVID
Rechercher

Une femme de 52 ans a sans doute fait une réaction allergique au rappel COVID

Une femme, actuellement hospitalisée dans un état grave mais stable, avait déjà dû être hospitalisée après sa deuxième dose de vaccin

Illustration : Le personnel médical reçoit la troisième dose du vaccin contre le COVID-19 à l'hôpital Meir de Kfar Saba, le 13 août 2021. (Avshalom Sassoni / Flash90)
Illustration : Le personnel médical reçoit la troisième dose du vaccin contre le COVID-19 à l'hôpital Meir de Kfar Saba, le 13 août 2021. (Avshalom Sassoni / Flash90)

Une femme dans la cinquantaine a été hospitalisée dans un état grave après avoir probablement souffert d’une réaction allergique à un rappel de COVID-19, a annoncé samedi le ministère de la Santé.

Elle a été hospitalisée vendredi à l’hôpital Ziv de la ville de Safed, dans le nord du pays, lorsqu’Israël a commencé à fournir une troisième dose de vaccin contre le coronavirus à toute personne de plus de 50 ans, le premier pays à avoir mis en place cette mesure.

La femme de 52 ans, reste dans un état grave mais stable, selon le ministère, qui a ajouté que des examens sont en cours, pour déterminer si « d’autres possibilités auraient conduit à son état de santé ».

Le ministère de la Santé a déclaré qu’il étudiait cette affaire dans ses moindres détails.

« Une réaction allergique aux vaccins est un phénomène connu et rare. Il est conseillé à quiconque qui a déjà développé une réaction allergique après avoir reçu une dose de vaccin de ne pas se faire vacciner sans avoir consulté son médecin », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Il semble que ce soit le premier cas en Israël d’une personne ayant fait une réaction allergique majeure après avoir reçu la troisième injection de vaccin, alors que 813 216 personnes ont reçu leur troisième dose vendredi.

La radio de l’armée a signalé que cette femme avait également développé une réaction allergique après avoir reçu sa deuxième injection et qu’elle avait aussi dû être hospitalisée.

On ne sait pas si elle avait consulté un médecin avant de recevoir la troisième dose.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...