Yaalon s’excuse pour la remise en cause par son assistant de l’héroïsme d’un soldat tué
Rechercher

Yaalon s’excuse pour la remise en cause par son assistant de l’héroïsme d’un soldat tué

Le ministre de la Défense a déclaré que ses mots ne représentaient pas l'opinion du ministère, ni celle de l'armée israélienne

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon s'adressant aux étudiants de l'université hébraïque de Jérusalem, le 4 mars 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Le ministre de la Défense Moshe Yaalon s'adressant aux étudiants de l'université hébraïque de Jérusalem, le 4 mars 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a appelé l’épouse et le père du soldat combattant assassiné Roee Klein pour s’excuser d’un post Facebook écrit par l’un de ses assistants dans lequel Klein a été appelé non pas un héros, mais un commandant irréfléchi qui a mis en danger la vie des autres soldats.

Yaalon a dit que les commentaires étaient « blessants et inutiles ».

Klein est largement considéré comme un héros pour avoir sauté sur une grenade pendant la Deuxième guerre du Liban en 2006, se tuant pour sauver les soldats qui servaient sous ses ordres.

Mais Moshe Ben Zaken, conseiller politique de Yaalon, a écrit la semaine dernière que Klein n’était pas un héros mais avait été naïf d’avoir ignoré les ordres pour faire profil bas après avoir accidentellement mené son unité dans un piège des combattants du Hezbollah, lourdement armés, à Bint Jbeil, et a à la place essayé de combattre pour en sortir, entrainant la mort de plus de soldats, dont un ami de Ben Zaken.

« Dans ma conversation avec eux, je leur ai dit que j’étais désolé de ce poste et était en désaccord complet avec ces mots, qui ont été écrit sans que je le sache et ne représente pas l’opinion de l’establishment de la Défense ou de l’armée israélienne », a déclaré Yaalon dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...